Édition du 26 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Élections fédérales 2021

Le NDP, le Parti vert et les militant.e.s allié.e.s dénoncent le silence « assourdissant » du gouvernement libéral autour du dépotoir de déchets toxiques sur le territoire mohawk

Depuis 2018, plusieurs médias ont fait état du dépotoir de G&R sur le territoire Mohawk de Kanehsatà:ke et de ses impacts présumés sur la santé des citoyens locaux et la nappe phréatique.

16 septembre

Vendredi dernier, une coalition de militant.e.s autochtones et d’activistes allochtones a publié de nouvelles informations et données gouvernementales obtenues par accès à l’information via leur site : www.reconciliaction.org.

Les données obtenues confirment que le site contient des matières toxiques, qu’il représente une menace sur le long terme pour l’eau et la faune et que le gouvernement fédéral est au courant depuis 2019.

Suite à la publication de l’enquête, le député néo-démocrate Alexandre Boulerice ainsi que la candidate Catheryn Roy Goyette ont demandé au ministre libéral Marc Miller de se pencher sur le nettoyage du site, tout comme les candidats du Parti vert Mario Guay et Luc Joli-Cœur.

Les allié.e.s et les candidat.e.s concernés attendent toujours que Marc Miller ou d’autres porte-parole du gouvernement libéral se prononcent publiquement sur cette question d’injustice envers les autochtone et de racisme environnemental.

##

Kanehsatà:ke, Québec, (16 septembre 2021) - Après la publication d’un rapport accablant sur un site de déchets toxiques dangereux qui existe depuis longtemps à Kanehsatà:ke, une coalition de militant.e.s autochtones et de militant.e.s du groupe d’alliances autochtones Reconciliaction a demandé aux candidats politiques de s’engager à résoudre cette menace permanente pour la communauté. Le député néo-démocrate Alexandre Boulerice et la candidate Catheryn Roy Goyette ont demandé au ministre libéral Marc Miller de s’occuper du nettoyage du site, tout comme les candidats du Parti vert Mario Guay et Luc Joli-Cœur. Les candidats et les responsables du gouvernement libéral sont restés silencieux, s’attirant les foudres des militants.

« Notre enquête prouve que le gouvernement fédéral sait que des BPC sont stockés illégalement chez G&R depuis 2019 », accuse Louis Ramirez, porte-parole de la campagne. « Ce même gouvernement sait que ceux-ci risquent finir dans l’environnement, puisque G&R ne gère pas ses eaux usées. Et pourtant, il n’a rien fait à ce jour, malgré les appels des autres partis politiques à agir. Le Parti libéral sait que le dépotoir de G&R est l’expression concrète de son bilan en matière de réconciliation et fuit donc une fois de plus ses responsabilités. Leur silence est assourdissant. »

L’installation G&R est exploitée sur la réserve Mohawk de Kanehsatà:ke depuis de nombreuses années. Elle a été largement documentée dans les médias, avec deux articles récents dans le Toronto Star, ainsi que deux articles récents dans La Presse, et un exposé primé dans Ricochet Media en septembre 2020. Avant cela, des articles de La Presse attirant l’attention sur la question remontent à juillet 2018. Les documents accédés par requête montrent que les municipalités locales ont contacté les autorités provinciales encore plus tôt, et que des agents fédéraux étaient présents lors des inspections.

« Chaque niveau de gouvernement, du conseil de bande au gouvernement fédéral, pratique une routine bien rodée de renvoi de la balle, » explique un militant de la communauté autochtone dont le nom doit être caché pour des raisons de sécurité personnelle. « La communauté est frustrée par ce problème depuis des années maintenant. Et le gouvernement du Canada l’a toujours laissée tomber. Cette décharge s’inscrit dans un schéma plus large de racisme environnemental, qui fait lui-même partie du projet colonial d’oppression des peuples autochtones. Marc Miller et Carolyn Bennet ont été délibérément inutiles. Le Conseil de bande a été tout aussi complice et inutile. La province a été tout aussi complaisante et inutile. Leur indifférence frise la négligence criminelle et prolonge nos souffrances »"

Une compilation de la couverture médiatique antérieure remontant à 2018 est disponible à l’adresse suivante : www.reconciliaction.org.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Élections fédérales 2021

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...