Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Résistances ouvrières

Lab Chrysotile : Vers un bras de fer avec les travailleurs ?

(Thetford Mines) Le président du syndicat des Métallos à la mine Lac, Luc Lachance, est ressorti amer de la première rencontre qu’il a eu avec le dirigeant de la compagnie, Simon Dupéré, vendredi dernier.

(tiré du Courrier Frontenac, le 12 Janvier 2012 http://www.courrierfrontenac.qc.ca/index.asp?section=detail-actualite&ID=135826)

Lors de cette rencontre, le syndicat a entre autres appris que le régime de retraite des employés serait aboli et que la compagnie mettait un terme aux programmes d’assurance vie, médicaments et invalidité. « C’est inacceptable, c’est même indignant », a laissé tomber M. Lachance rencontré ce lundi.

Ce dernier se dit également étourdi par la manière dont les choses se passent depuis l’annonce de la faillite. « C’est déroutant. D’habitude, quand tu annonces une faillite, tu mets la clé dans la porte et c’est fini. Là, les bureaux de Lab sont encore ouverts, des gens y travaillent… c’est plutôt abracadabrant là ! »

Après avoir déjà consenti, en 2005, à des baisses de salaire de 5 $ de l’heure, le président du syndicat, tenant compte de ces dernières coupes dans les avantages sociaux, réitère que la coupe est pleine. « J’espère qu’il ne nous en demandera pas plus. Notre part est faite. Il ne peut pas être assez requin pour nous en demander plus qu’il en a eu là. Si oui, ferme ta mine, sort de la ville, déménage et promène-toi pas en ville ici », martèle M. Lachance.

----

Pascal Gourdeau, journaliste

Sur le même thème : Résistances ouvrières

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...