Édition du 29 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Amérique centrale et du sud

Le Brésil est-il sauf ?

31 octobre 2022 http://www.artistespourlapaix.org/le-bresil-est-il-sauf/
Par Pierre Jasmin et Christian Morin

Quel énorme soulagement pour le monde entier que le peuple brésilien ait parlé en ce 30 octobre en choisissant Lula et en répudiant Bolsonaro.

Lula a aussitôt tempéré sagement sa victoire en affirmant vouloir gouverner pour tous les Brésiliens, sans s’empêcher d’annoncer son programme immédiat d’arrêter la déforestation de l’Amazonie accélérée par son prédécesseur et de favoriser la vaccination pour tous, alors que le Brésil souffre d’un des pires bilans mondiaux mortels, avec les états républicains des États-Unis.

Mais la victoire a été obtenue par une marge si mince – 50,9% contre 49,1% – qu’il faudra attendre quelques semaines avant de la fêter. Rappelons-nous que Bolsonaro proche des militaires est allé jusqu’à louanger la dictature militaire historique qui a duré de 1964 au moins jusqu’en 1985, profitant d’une loi d’amnistie forcée en 1979 empêchant tout procès contre les policiers et militaires accusés de tortures. Comment ne pas craindre qu’il utilise ses pouvoirs actuels pour emprisonner encore une fois illégalement Lula afin de renverser la démocratie, en prétendant comme son ami Trump (qui l’appuie) que la VRAIE victoire du peuple lui revenait, selon des calculs conspirationnistes ?

Les gouvernements sud-américains voisins ont réagi : « Viva Lula » tweeté par Gustavo Petro de Colombie, et « une ère d’espoir commence aujourd’hui » du président argentin Alberto Fernandez. Pour sa part, le président du Mexique, Andrés Manuel López Obrador, a salué « une victoire pour l’égalité et l’humanisme ».
Lula prendra le pouvoir le 1er janvier 2023. Son principal défi sera d’extirper 100 millions de brésiliens de la pauvreté, en plus de négocier avec un Congrès divisé, dont de nombreux députés bolsonaristes sont financés par les industries agro-alimentaires favorables à la déforestation.

En attendant, on écoutera les musiques immortelles d’Antônio Carlos Jobim, de Joao Gilberto, de Vinícius de Moraes, d’Heitor Villa-Lobos, et on dansera avec les vivants Caetono Veloso, Chico Buarque et Gilberto Gil, ancien ministre de la Culture !

Christian Morin

Collaborateur au site des Artistes pour la paix.

http://www.artistespourlapaix.org/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Amérique centrale et du sud

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...