Édition du 24 mai 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Le Canada s'en va en guerre, propagande et censure

La censure est le complément essentiel à la propagande.

Citoyens canadiens,

en cette période d’austérité où tous devons nous serrer la ceinture, notre (sic) Pays le Canada s’en va en guerre.

Cette décision se prendre dans les heures qui viennent, derrière des portes closes.

Le Pays fondateur des Casques bleus qui garantissaient la Paix en tentant de dissuader les conflits est devenu un Pays belligérant, et ce, sans notre consentement.

Notre Pays se prépare à attaquer non seulement l’Irak, mais la pauvre Syrie qui souffre depuis plus de trois ans des attaques terroristes de ces malades du « allah wakbar » qui décapitent froidement les gens.

Trois années de silence assourdissant de nos médias concernant les atrocités commises par ces malades en Syrie. Ces malades qui ont été utilisés aussi en Libye pour saccager le plus florissant Pays d’Afrique et pour assassiner dans des rivières de sang ses dirigeants.

Le Canada s’en va en guerre, sans consulter ses citoyens.

Une fois de plus on utilise le mensonge comme prétexte.

Le mensonge de découvrir ces malades qui sévissent depuis 4 ans, en Libye et ensuite en Syrie.

Le mensonge de dire que ces malades mentaux se sont superbement organisé seuls sans aide de ces hypocrites qui nous gouvernent et qui tuent également sans le moindre état d’âme.

Il faut prendre conscience que depuis plus d’un mois on a effectué plus de 500 frappes en larguant probablement des milliers de bombes et que dans nos médias, il n’y a pas de victimes (quelques-unes tout au plus, comme en Libye parce qu’il y a tout de même des limites à nous prendre pour des caves ayant de grosses poignées dans le dos).

On ne va pas faire la guerre à ces malades qu’on a recrutés, entraînés, armés et financés.

Nos gouvernements se sont associés aux pires régimes religieux dictatoriaux de la planète, les très riches monarchies du Golfe Persique où à certains endroits les femmes ne peuvent même pas conduire et où l’on décapite couramment sur la place publique pour faire la guerre à un des derniers, sinon le dernier Pays arabe ayant un gouvernement laïc.

Le Devoir comme tous les grands médias au service du mensonge et du conditionnement citoyen nous présente à un rythme soutenu des articles de propagande visant à maintenir notre consentement à cette guerre sale à laquelle veut se livrer les dirigeants de notre Pays.

Pour éviter que se propagande soit altérer, Le Devoir comme tous nos grands médias, a recours à ce complément essentiel de la propagande : la censure.

Ces directeurs de médias vantent la démocratie et fustigent régulièrement certains gouvernements cependant ces gens ne respectent même pas un des piliers de la démocratie, la simple liberté d’expression et la simple liberté de pensée.

Prenons-en sérieusement conscience.

Surveillez bien ce qui sortira des portes closes.

On décide sans nous consulter.

Notre (sic) gouvernement fédéral trouve difficilement l’argent pour construire un pont de remplacement

à celui qui s’écroule et a des milliards disponibles pour aller tuer !

Salutations,

Serge Charbonneau

Québec

Serge Charbonneau

De Québec

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...