Édition du 31 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Services publics

Le STTP dénonce les « vautours qui tournent » autour de la livraison du courrier à domicile

OTTAWA, le 6 oct. 2014 - Le syndicat représentant les travailleuses et travailleurs des postes dénonce fortement l’initiative de l’entreprise privée « You Have Mail », l’accusant de tirer profit de la décision récente de Postes Canada de mettre fin à la livraison du courrier à domicile, un service dont bénéficient actuellement plus de cinq millions de ménages canadiens. L’entreprise offre de ramasser le courrier des résidents et de le livrer à leur porte, moyennant des frais, évidemment.

« Le gouvernement Harper essaie de tuer le service postal public, et les vautours tournent déjà autour de leur proie, » déclare Denis Lemelin, président national du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP).

« Conformément à son mandat, Postes Canada est tenue d’être financièrement autonome, et elle l’a été durant la majeure parties des deux dernières décennies. En fait, elle a réalisé des profits au cours du dernier trimestre. Alors, pourquoi la population canadienne devrait-elle avoir à payer 20 $, 30 $ ou 60 $ pour que son courrier soit livré à domicile ? »

Face à la baisse des volumes de courrier traditionnel, le syndicat préconise une expansion des services, notamment l’ajout de services bancaires.

« La privatisation n’est pas la solution, » explique M. Lemelin. « La livraison du courrier doit demeurer un service public, et non pas une activité commerciale à but lucratif. »

Sur le même thème : Services publics

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...