Édition du 26 janvier 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Justice

Les assureurs qui profitent de la crise devront être sanctionnés, plaide Québec Solidaire

MONTRÉAL, le 10 avril 2020 - Le député de Rosemont et responsable pour Québec solidaire en matière de justice économique et fiscale, Vincent Marissal, demande au gouvernement Legault d’envoyer un message clair aux assureurs qui seraient tentés de tirer profiter de la crise actuelle : les abus et les pratiques contraires aux règles de concurrences ne resteront pas sans conséquence.

« Dans les derniers jours, j’ai reçu plusieurs témoignages de commerçants victimes d’abus de la part de leurs assureurs, qui refusent non seulement de compenser les pertes d’exploitation causées par la pandémie, mais qui profitent même de la crise pour augmenter en douce leurs primes d’assurance et pour refuser de reconduire leurs contrats auprès de certaines entreprises jugées plus à risque », explique M. Marissal.

« Au lieu d’agir en citoyens corporatifs exemplaires et de faire preuve de bonne foi dans l’interprétation de la couverture de leurs clients, les assureurs se comportent comme des vendeurs de parapluies qui n’ouvrent pas quand il pleut. Même certains courtiers, qui vendent des primes d’assurance, sont outrés par cette situation ! L’absence de conscience sociale des assureurs menace la survie de nos petites entreprises locales », dénonce le député solidaire.

Le député de Rosemont demande au gouvernement Legault de surveiller de près les hausses de primes d’assurance au cours des prochains mois et de rappeler à l’ordre les assureurs qui profiteraient de la crise pour augmenter leurs tarifs au lieu de mettre l’épaule à la roue. À défaut d’un comportement exemplaire, un cadre réglementaire plus contraignant ou une surtaxe sur les institutions d’assurance devraient être mis en place.

« Il n’y a pas que les petites entreprises et les citoyens qui doivent faire des sacrifices pendant la crise : les assureurs aussi doivent faire leur part. J’invite les citoyens et les entrepreneurs à dénoncer publiquement toutes les situations problématiques et à faire pression sur le gouvernement pour qu’il sévisse en cas d’abus. Si les assureurs continuent de se dérober de leurs responsabilités sociales, les Québécois vont s’en souvenir au sortir de la crise », conclut Vincent Marissal.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Justice

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...