Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Éducation

Les étudiantes et étudiants de l'Ontario débutent leur semaine de pression dans l'attente du budget 2015 (FCEE)

TORONTO, le 9 mars 2015 - Des étudiantes et étudiants de collèges et d’universités partout en Ontario sont à Toronto cette semaine pour rencontrer des députées et députés provinciaux afin de discuter des priorités étudiantes en vue du budget 2015. Ils présenteront aux décisionnaires une série de propositions législatives et de propositions pour l’aide financière dans le but de régler certains problèmes du système de l’éducation postsecondaire en Ontario et d’améliorer l’expérience des étudiantes et étudiants.

« Des décennies d’insuffisance de financement pour les collèges et universités en Ontario ont créé un système d’éducation postsecondaire inabordable, surpeuplé et insensible aux besoins de la population étudiante », a déclaré Alastair Woods, président de la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants-Ontario. « Cette semaine, les étudiantes et étudiants proposeront des solutions pratiques, raisonnables et réfléchies aux défis auxquels notre secteur est confronté, et nous espérons que les députées et députés provinciaux de tous les partis appuieront ces solutions. »

Les propositions des étudiantes et étudiants comprennent : une réduction des frais de scolarité aux niveaux de 2005 pour tous les étudiants et étudiantes - 2005 était la dernière année du gel des frais de scolarité instauré par les libéraux ; la réintégration des étudiantes et étudiants étrangers au régime provincial d’assurance-maladie ; du soutien financier et législatif aux établissements d’enseignement pour combattre la violence sexuelle sur les campus ; et la protection des syndicats étudiants contre l’ingérence des administrations des collèges et universités dans leurs affaires.

« Que ce soit au sujet de la prévention de la violence sexuelle, des soins de santé pour les étudiantes et étudiants étrangers, d’une éducation à prix abordable ou de la protection des droits étudiants, des membres des trois partis politiques ont déclaré leur volonté d’aborder ces préoccupations », a dit Anna Goldfinch, représentante de l’Ontario à l’Exécutif national. « Ces propositions ne règleront pas tous les problèmes de nos collèges et universités, mais elles sont certainement un début. »

Des représentantes et représentants étudiants de toutes les régions de l’Ontario et de tous les cycles d’études seront à la disposition des médias du 9 au 12 mars.

Sur le même thème : Éducation

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...