Édition du 22 octobre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Élections fédérales 2015

Lettre au Premier ministre, Justin Trudeau

Kahnawake , le 20 octobre 2015

Monsieur le Premier Ministre Justin Trudeau
Bureau du Premier Ministre
Édifice Langevin
80, rue wellington
Ottawa (Ontario)
K1A 0A2

Cher monsieur le Premier Ministre,

Nous tenons d’abord à vous féliciter, vous et votre équipe, pour votre victoire historique d’hier
soir. C’est avec espoir et enthousiasme que nous accueillons votre élection au Parlement. Nos
attentes, monsieur Trudeau, sont extrêmement élevées.

Nous tenons d’abord à vous féliciter, vous et votre équipe, pour votre victoire historique d’hier soir. C’est avec espoir et enthousiasme que nous accueillons votre élection au Parlement. Nos attentes, monsieur Trudeau, sont extrêmement élevées.

Dans les prochaines semaines, vous aurez à prendre connaissance de vos dossiers et à choisir vos priorités d’action. Nous vous écrivons donc afin de vous rappeler l’importance et l’urgence tenir une commission d’enquête publique et indépendante sur la disparition et l’assassinat des femmes autochtones au Canada. Comme vous le savez, nous vivons une véritable crise au pays depuis trop longtemps déjà. Le gouvernement Conservateur a refusé de faire de nos vies une priorité. Toutefois, nous avons confiance que le vôtre reconnaîtra que nous avons droit au même sentiment de sécurité que tous les Canadiens et Canadiennes.

Nous tenons aussi à vous rappeler l’importance de faire une grande place aux familles des victimes dans ce processus. Elles ont besoin d’être entendues, d’être soutenues et surtout, elles ont besoin de réponses. Pour elles, Femmes Autochtones du Québec tient à vous offrir toute sa collaboration dans la tenue d’une commission d’enquête sur la disparition et l’assassinat de femmes autochtones au Canada.

L’heure est à la réconciliation et à la solidarité. Nous souhaitons ardemment vous voir tenir vos promesses électorales. En prononçant votre discours hier soir, vous avez soulevé l’importance de développer des relations véritablement respectueuses avec les peuples autochtones, de nation à nation. Ceci ne peut que passer par la mise sur pied d’une commission d’enquête publique et indépendante sur les femmes autochtones disparues ou assassinées au Canada.

Nous vous remercions de l’intérêt que vous porterez à ce message et nous demeurons à votre disposition pour de plus amples discussions et informations.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Premier ministre, nos plus sincères salutations.

Viviane Michel
présidente de Femmes autochtones du Québec

Sur le même thème : Élections fédérales 2015

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...