Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Luttes syndicales

Négociation de la fonction publique : le SPGQ relance ses moyens de pression

Le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) relance ses moyens de pression. Sans convention collective depuis 667 jours, l’unité fonction publique du SPGQ tiendra une grève de soir et de fin de semaine au cours des prochaines semaines.

Devant le blocage à la table de négociation, le plus grand syndicat de personnel professionnel du Québec annonce que ses membres seront en grève de 17 h à 8 h ainsi que les fins de semaine.

Les représentants du SPGQ ont décidé d’accentuer leur moyen de pression lors d’un conseil syndical tenu à Québec les 26 et 27 janvier dernier. Le SPGQ espère ainsi faire avancer la négociation et parvenir à un règlement avec le gouvernement.

« Les 17 000 membres du SPGQ de la fonction publique veulent envoyer un message clair à l’employeur selon lequel de nouveaux mandats sont nécessaires à la table de négociation afin de parvenir à une entente. Ils expriment ainsi leur exaspération envers le cul-de-sac dans lequel est embourbée la négociation entourant le renouvellement de leur convention collective, échue depuis le 31 mars 2015. Ils rappellent également au gouvernement l’importance de valoriser son expertise, comme le préconise le rapport de la commission Charbonneau » explique le président du SPGQ, Richard Perron.

Avec d’importants surplus budgétaires dans les coffres de l’État pour l’année 2016-2017, le SPGQ estime que le gouvernement doit sans tarder réinvestir dans les conditions de travail de ses expertes et experts afin de combler l’important écart de rémunération globale de 23 % qu’ils subissent par rapport aux autres professionnels du secteur public.

Rappelons que le personnel professionnel de la fonction publique s’assure, notamment, de la santé de la population en préservant la qualité de l’eau, de l’air, de la terre et des aliments. Il veille aussi aux travaux publics, aux finances publiques, à la sécurité de la population et aux accidentés en milieu de travail.

À propos du SPGQ

Le SPGQ est le plus grand syndicat de personnel professionnel du Québec. Créé en 1968, il représente environ 24 000 experts, dont près de 17 000 dans la fonction publique, 4 500 à Revenu Québec et 2 500 en santé, en enseignement supérieur et dans les sociétés d’État.

Source

Marc-Antoine Ruest

Conseiller à l’information

Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec

Sur le même thème : Luttes syndicales

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...