Édition du 30 novembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Nouvelle convention collective pour les travailleuses et les travailleurs de Sucre Lantic

MONTRÉAL, le 27 oct. 2021 - Un mois après s’être doté d’un mandat de grève, les 200 membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs de Sucre Lantic-CSN ont atteint leurs objectifs de négociation. Ce mercredi, ils ont voté à 81 % en faveur de leur nouveau contrat de travail qui améliore notamment les protections contre la sous-traitance et celles du régime de retraite.

Le président du syndicat, Benoit Desrosiers a remercié les travailleuses et les travailleurs qui ont su se serrer les coudes et montrer à l’employeur qu’ils étaient déterminés à protéger leur emploi et à obtenir leur juste part. « Nous pouvons tous être fiers du travail accompli. Nous avons de nouveaux outils qui nous permettront de mieux protéger nos emplois contre la sous-traitance et nous avons fait plusieurs autres gains qui amélioreront notre quotidien. »

La nouvelle convention collective couvrira la période allant du premier juin 2021 au 21 mai 2026 Elle prévoit une augmentation salariale de 3 % pour 2021, 2,7 % pour 2022 et 2023 et de 2,6 % pour les années 2024 et 2025.

En plus de l’amélioration des dispositions pour contrer la sous-traitance, notons l’introduction d’un mécanisme pour assurer la pérennité du régime de retraite et l’abolition d’un autre mécanisme, dans une perspective d’équité intergénérationnelle. De plus, le syndicat obtient, entre autres, l’augmentation du nombre de congés de maladie, la bonification de certaines primes, l’amélioration des dispositions concernant les vacances.

« La manière CSN, c’est aussi ça, a souligné la secrétaire générale de la Fédération du commerce-CSN, Nancy Mathieu. Sucre Lantic sait très bien que ces 200 travailleuses et travailleurs ne sont pas seuls. Qu’ils sont équipés et qu’ils comptent sur l’appui d’un mouvement de 320 000 travailleuses et travailleurs, prêts à se battre à leur côté. Je salue la détermination des salarié-es qui se sont tenus debout pour améliorer les choses. »

La présidente du Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM-CSN), Dominique Daigneault, s’est également réjouie de ce dénouement fort positif pour les salarié-es. « Ces salarié-es ont démontré toute la force qu’on peut déployer en s’unissant derrière des objectifs communs ».

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...