Édition du 29 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Pour pratique préjudiciable envers ses membres | Le SPGQ met en demeure le fisc québécois

Québec, le 20 octobre 2022 – Le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) vient de mettre en demeure le fisc québécois<https://spgq.qc.ca/wp-content/uploa...> , lui reprochant ses démarches auprès de l’Agence du revenu du Canada (ARC) pour que cette dernière ne procède plus à l’embauche du personnel de Revenu Québec (RQ).

« Le SPGQ considère que cette initiative constitue une modification unilatérale des conditions de travail des quelque 5 600 professionnelles et professionnels qu’il représente à RQ. Cette situation équivaut à introduire indirectement une clause de non-concurrence dans la convention collective. Lors de leur embauche, les professionnelles et professionnels de RQ n’ont jamais été informés qu’ils verraient leur droit d’exercer un emploi ailleurs, notamment à l’ARC, être entravé de quelque manière que ce soit », indique Guillaume Bouvrette, troisième vice-président du SPGQ.

Selon le SPGQ, les démarches de l’ARQ sont déraisonnables, excessives et contraires aux exigences de la bonne foi, en plus de porter atteinte aux libertés individuelles. En scotchant ainsi ses employés à leur poste, RQ pratique une forme de totalitarisme qui brime leur épanouissement professionnel. C’est pourquoi le syndicat enjoint à RQ de cesser ses manigances pour conclure un partenariat avec l’ARC ayant pour but d’interdire l’embauche des professionnelles et professionnels représentés par le SPGQ.

«  Si le fisc québécois refuse d’obtempérer et de mettre fin à cette pratique vicieuse, le SPGQ n’aura d’autre choix que d’entreprendre des recours pour faire reconnaître que ces démarches constituent une modification unilatérale des conditions de travail des professionnelles et professionnels. Comme l’ARC est plus attractive que RQ en proposant des salaires qui peuvent être jusqu’à 30 % supérieurs, en permettant le télétravail à 100% et en indexant pleinement les retraites, RQ devrait s’en inspirer plutôt que de châtier nos membres qui convoitent un pâturage plus vert », plaide M. Bouvrette.

Cette mise en demeure du SPGQ intervient dans un contexte de négociation tendue entre les deux parties pour le renouvellement de la convention collective des membres du SPGQ, sans contrat de travail depuis le 1er avril 2020. Ceux-ci ont entrepris le 16 septembre une grève de soir et de fin de semaine, pour une durée illimitée, car l’employeur refuse de bonifier son offre salariale (2 % par an en 2020, 2021 et 2022).

«  Le SPGQ juge cette offre méprisante, d’autant qu’elle s’appuie sur le cadre financier du Conseil du trésor établi lorsque l’inflation oscillait autour de 0 % en 2020. Plutôt que de collaborer avec nos représentants pour réduire l’écart de rémunération globale entre le personnel professionnel de RQ et l’ARC, le fisc québécois préfère nuire au cheminent de carrière de ses employés. En agissant ainsi, RQ démontre son absence de considération pour la rétention de son personnel, comme en témoigne la vague de départs sans précédent vers l’ARC et le secteur privé  », conclut Guillaume Bouvrette.

Les professionnelles et professionnels de RQ occupent principalement des emplois dans les domaines suivants : administration, communications, comptabilité, vérification, recouvrement et enquêtes, droit, évaluation et bâtiment, fiscalité, gestion, recherche et stratégie, ressources humaines et technologies de l’information.

À propos du SPGQ
Le SPGQ est le plus grand syndicat de personnel professionnel du Québec. Créé en 1968, il représente plus de 32 500 spécialistes, dont environ 23 400 dans la fonction publique, 5 650 à Revenu Québec et 3 450 en santé, en enseignement supérieur et dans les sociétés d’État.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...