Édition du 4 mai 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Livres

Pourquoi une pomme sur deux ne sera pas mangée ?

L’essai Pour en finir avec le gaspillage alimentaire, d’Estelle Richard, paraîtra en librairie le 23 février. Un petit guide accessible qui nous redonne les moyens d’agir.

Rappel des faits 
Environ 1/3 des aliments sont gaspillés à l’échelle planétaire
Le gaspillage alimentaire serait responsable d’environ 23 % des émissions de CO2 à l’échelle mondiale
Au Canada, environ 58 % de la nourriture est jetée entre le champ et l’assiette
Au Québec, près de 63 % des résidus alimentaires sont jetés par les citoyen.nes
Au Québec, les banques alimentaires reçoivent plus de 1,9 million de demandes d’aide alimentaire d’urgence par mois. Entre 2008 et 2017, les demandes ont augmenté de 33,7 %
À propos du livre

Il est souvent facile de se décourager devant l’ampleur des changements à mener sur le front environnemental. La lutte au gaspillage alimentaire n’y fait pas exception... Si les réponses à apporter sont d’abord structurelles et collectives, le gaspillage alimentaire est un phénomène sur lequel nous pouvons cependant avoir une influence significative sur le plan individuel.  

Pour Estelle Richard, l’agro-industrie porte une grande part de responsabilité, tout comme les commerces de détail et les restaurants. Or les ménages contribuent aussi énormément au gaspillage. Nous sous-estimons en effet la quantité d’aliments que nous gaspillons... Sur ce front, le simple citoyen a plus de pouvoir qu’il ne le croit.

Pour renforcer ce pouvoir citoyen et réduire l’ampleur du gâchis, Estelle Richard propose un petit guide de résilience alimentaire qui remonte aux sources du problème (passage du statut de mangeur à celui de consommateur, supermarchés, aliments transformés en simples marchandises, etc.) et qui fournit des solutions individuelles et collectives pour y remédier.

Voici un livre accessible qui nous fait prendre conscience de l’ampleur du gaspillage alimentaire tout en proposant des clés afin de s’y attaquer dans nos cuisines et nos communautés. Il est temps de redécouvrir la valeur réelle des aliments, de questionner nos habitudes de vie et d’envisager une société sans gaspillage, un coup de fourchette à la fois. 

À propos de l’autrice

Estelle Richard a travaillé pendant sept ans aux AmiEs de la Terre de Québec. Elle y a entre autres développé, avec un comité de bénévoles, le projet Sauve ta bouffe qui vise la réduction du gaspillage alimentaire.  Aujourd’hui établie dans Charlevoix, elle travaille comme organisatrice communautaire sur des questions comme la lutte à la pauvreté et la sécurité alimentaire. Elle habite sur une ferme où elle épaule son conjoint dans le démarrage de leur projet d’agriculture paysanne et bio-intensive sur petite surface. 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Livres

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...