Édition du 20 octobre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec solidaire

Premier caucus solidaire à l'Assemblée nationale - « Québec solidaire sera la seule véritable opposition »

QUÉBEC, le 1er mai 2014 - En marge d’un premier caucus réunissant la nouvelle députée solidaire de Sainte-Marie—Saint-Jacques, Manon Massé, le député de Mercier, Amir Khadir et toute l’équipe parlementaire, les porte-parole de Québec solidaire, Françoise David et Andrés Fontecilla, ont prévenu que leur parti sera la seule véritable opposition officielle à l’Assemblée nationale.

« La dernière campagne électorale a prouvé hors de tout doute que les autres trois partis proposent les mêmes orientations. Leur obsession unanime sur la nécessité et les façons d’atteindre le déficit zéro, au prix de s’en prendre au portefeuille des citoyens et à la qualité de nos services publics, n’est pas passagère. Le recours à l’austérité, qui accroît les inégalités sociales et qui est dénoncé par le Fonds monétaire international (FMI), c’est l’adage des vieux partis, pas de Québec solidaire », a indiqué M. Fontecilla.

Déplorant que M. Couillard entende privilégier « les façons traditionnelles de réduire les dépenses », Québec solidaire rappelle qu’avec un peu d’innovation et de courage politique on peut faire autrement. « Il y a des alternatives aux coupes à l’aveuglette des partis traditionnels. Nous avons une équipe parlementaire solide et bonifiée qui luttera contre l’austérité et les reculs sociaux effectués sur le dos des travailleurs et des travailleuses », a ajouté Mme David.

Québec solidaire a déjà proposé des solutions aux « manques à gagner » de l’État québécois. À eux seuls, une taxation accrue des grandes fortunes et des grandes entreprises, une meilleure lutte à l’évasion fiscale et à la corruption, ainsi qu’un resserrement des négociations du prix des médicaments avec Pharma-Québec permettraient d’économiser 2,5 milliards de dollars. « C’est un bon début, et tout ça sans compter la lutte au gaspillage », a poursuivi la députée de Gouin.

Le 1er mai des travailleurs et travailleuses

Les solidaires appuient les coalitions du 1er mai qui ont organisé plusieurs rassemblements, dont un devant le Parlement. « Un vrai partage de la richesse passe par des programmes sociaux pour contrer la pauvreté, des services publics de qualité accessibles, de meilleurs emplois et plus de protection pour les travailleurs et travailleuses », a conclu M. Fontecilla.

Sur le même thème : Québec solidaire

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...