Édition du 19 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec

Projet de loi 96 - Québec solidaire veut obliger les entreprises à faire de la francisation en milieu de travail

Vidéo d’une intervention de Ruba Ghazal sur le projet de loi 96

La responsable pour Québec solidaire en matière d’économie et de langue française, Ruba Ghazal, appelle le ministre Simon Jolin-Barrette à donner plus de mordant au projet de loi 96 et à exiger des entreprises de Montréal qu’elles offrent de la francisation sur leur milieu de travail.

« Le milieu des affaires aime bien répéter qu’il prend à cœur la protection du français, mais lorsque vient le temps d’agir, les entreprises sont frileuses à mettre la main à la pâte. Les entreprises de Montréal devraient avoir l’obligation d’assurer que tous les employés qui en ont besoin puissent avoir accès à de la francisation directement sur les milieux de travail. Malheureusement, le projet de loi 96 ne va pas assez loin à ce chapitre », croit Mme Ghazal.

Pour la députée solidaire, le gouvernement de la CAQ devrait notamment miser davantage sur la francisation en milieu de travail. Elle propose de bonifier la loi sur la formation de la main-d’œuvre afin que toutes les entreprises de la région de Montréal ayant une masse salariale de 2 millions $ ou plus investissent 0,5% de leur masse salariale dans la francisation de leurs employés.

« Faire du français la véritable langue commune sur le marché du travail, c’est la clé du succès pour nous assurer de sa vitalité et de sa pérennité dans le Québec de 2021. Mais pour y arriver, il faut donner toutes les chances aux nouveaux arrivants d’apprendre le français dans les meilleures conditions. Personne ne devrait avoir à faire le choix entre travailler pour subvenir aux besoins de leur famille ou suivre les cours de francisation, qui sont parfois situés loin de leur domicile. Le meilleur endroit pour que les nouveaux arrivants apprennent le français, ça reste leur lieu de travail », croit Ruba Ghazal.

Rappelons que Mme Ghazal a présenté en mai dernier un Livre orange pour la langue française de Québec solidaire, qui propose notamment trois mesures pour renforcer l’effort des entreprises dans la valorisation du français :

  • Application de la loi 101 aux entreprises employant 10 personnes et plus en ce qui a trait à la démarche de francisation ;
  • Bonification de la loi sur la formation de la main-d’œuvre afin d’y inclure des sommes dédiées à la francisation en entreprise ;
  • Renforcement de l’application de la loi 101 dans l’affichage numérique pour toutes les entreprises ayant des activités au Québec.

Interventions de Ruba Ghazal

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Québec

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...