Édition du 31 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Travailleurs migrants

Publication du rapport de 2010-2011 sur la situation des travailleurs agricoles migrants

Le rapport révèle une connivence de la part du gouvernement fédéral face à l’abus des travailleurs agricoles migrants au Canada

Le rapport annuel le plus complet au Canada sur les difficultés touchant les travailleurs agricoles migrants vient de sortir. Celui-ci confirme que l’abus et l’exploitation des travailleurs agricoles migrants sévit dans l’industrie agricole canadienne.

Le rapport intituléLa situation des travailleurs agricoles migrants au Canada 2010-2011 est publié par les TUAC Canada et l’Alliance des travailleurs agricoles (ATA). Depuis plus de deux décennies, les TUAC Canada se font l’un des plus ardents défenseurs des droits des travailleurs agricoles et exploitent 10 centres de soutien pour travailleurs agricoles au Canada en association avec l’ATA.

Ce dernier rapport constitue le septième publié depuis 2003. Le rapport de 25 pages révèle que les programmes de main-d’oeuvre agricole migrante gérés par le gouvernement fédéral abondent en violations de droits de la personne et du travail — de plus, ces programmes connaissent une expansion grâce à l’aide du gouvernement conservateur de Stephen Harper.

En 2010, plus de 40 000 travailleurs migrants ont travaillé sans répit dans l’industrie agricole canadienne. S’ils soulèvent une préoccupation quelconque concernant leur lieu de travail, leur sécurité ou leur hébergement, les travailleurs migrants se voient typiquement retourner à leur pays d’origine et figurer sur la liste noire les empêchant à tout jamais de revenir au Canada.

« La fondation du système d’approvisionnement alimentaire du Canada ne devrait pas reposer sur le déni des droits de la personne », estime le président des TUAC Canada et de l’ATA Wayne Hanley. « Cependant, comme l’explique en détail le rapport, c’est exactement ce qui arrive aux travailleurs agricoles migrants. Pire encore, cela se produit avec la bénédiction du gouvernement fédéral qui ferme les yeux sur les dangers et l’abus que les migrants doivent accepter s’ils veulent garder leur emploi. »

Le rapport de 2010-2011 s’appuie sur des témoignages, des sondages et d’autres intervention de personnel de première ligne recueillis aux dix centres de soutien pour travailleurs agricoles exploités par l’ATA dans l’ensemble du Canada. L’an dernier seulement, les centres ont traité plus de 35 000 demandes d’aide et d’intervention de l’ATA.

Les TUAC Canada constituent le plus grand syndicat du secteur privé au pays et représentent quelque 250 000 membres d’un bout à l’autre du Canada oeuvrant principalement dans les secteurs de la fabrication et transformation alimentaire, et de la vente au détail — y compris des travailleurs agricoles migrants et locaux à divers établissements au Québec et en Colombie-Britannique.

Sur le même thème : Travailleurs migrants

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...