Édition du 15 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Qu’en est-il de la solidarité intersyndicale à l’ère du télétravail ou de la prestation de travail en « non présentiel » ?

Il est maintenant connu depuis plusieurs jours que les salariÉes syndiquéEs du secteur collégial affiliéEs à la CSQ vont exercer une journée de grève le mardi 30 mars 2021. Il est normal, dans ces circonstances, que les directions politiques des organisations syndicales concurrentes oeuvrant dans les mêmes lieux de travail émettent un mot d’ordre invitant leurs membres à respecter les lignes de piquetage.

Nous avons cru au départ à un mauvais canular, une fake news quoi. Après vérification il semble que cela est bel et bien vrai[1]. La FNEEQ demande à ses membres non pas de respecter les lignes de piquetage, mais plutôt d’attendre «  les décisions des établissements ».

À l’ère du télétravail et de l’enseignement en non présentiel la solidarité intersyndicale semble s’étioler. En se repliant sur une position attentiste comme celle-là, la FNEEQ n’abdique-t-elle pas devant ses obligations de solidarité intersyndicale ? Pourquoi donner autant d’importance à la décision que vont prendre les directions des établissements collégiaux (décision qui sera probablement conseillée par l’association patronale qui a pour nom la Fédération des cégeps) ?

Depuis quand sur un sujet hautement politique une direction syndicale se replie-t-elle derrière la parole d’un conseiller syndical ? Au nom de qui le conseiller aux communications de la FNEEQ s’exprime-t-il ?

Allons-y d’un souvenir douloureux d’une grève syndicale de l’époque post-moderne. Y a-t-il une ou un volontaire pour nous rappeler la position de la CSN lors du conflit au quotidien le Journal de Montréal ? Quel qualificatif lançait-on aux chroniqueuses et aux chroniqueurs qui transmettaient leur texte via un courriel, sans franchir physiquement les lignes de piquetage ?

Yvan Perrier

29 mars 2021

17h45

https://www.lapresse.ca/actualites/education/2021-03-29/negociations-dans-le-secteur-public/premiere-journee-de-greve-dans-les-cegeps-mardi.php. Consulté le 29 mars 2021.

1 Vérification auprès de la CSQ principalement. Le secrétariat de la FNEEQ est, au moment où nous écrivons les présentes lignes, fermé.

Ajout
29 mars 2021
19h55

Nous allons modifier notre texte uniquement quand nous allons recevoir un communiqué officiel de la FNEEQ précisant sa position sur le respect (ou non) par ses membres des lignes de piquetage qui seront dressées par les syndiquéEs CSQ. Il serait intéressant que ce communiqué soit publié avant l’ouverture des cégeps mardi matin le 30 mars 2021.

Ajout
29 mars 2021
20h40
Rectificatif
Voici la prise de position de la FNEEQ dans la foulée de l’article de madame Lia Lévesque publiée sur Facebook :

"Fneeq-CSN
1 h ·
Solidarité avec nos camarades de la CSQ - Le regroupement cégep a adopté, la semaine dernière, la recommandation suivante en appui à la grève qui aura lieu demain 30 mars :
« Que le regroupement cégep invite ses syndicats à adopter une position réaffirmant le principe de solidarité syndicale et l’importance du respect des lignes de piquetage, et à faire valoir leurs préoccupations auprès de leurs directions »

Proposition adoptée vendredi le 26 mars 2021."

Ajout
29 mars 2021
22h
Voici un extrait d’un courriel qui a été acheminé aux membres d’un syndicat de professeures et de professeurs d’un cégep affilié à la FNEEQ.

« Bonjour à toutes et à tous,
À la suite du message de la direction envoyé mercredi à la communauté collégiale au sujet des avis de grève des deux syndicats du Cégep […] affiliés à la CSQ, nous vous communiquons quelques informations complémentaires.
Le 30 mars au matin, l’exécutif syndical des professeur·e·s sera devant le Collège pour être témoin des évènements et veiller, selon le contexte, aux intérêts et à la sécurité des professeur·e·s.
Comme annoncé, vous devrez être attentives et attentifs aux communications de la direction au sujet de l’accès au collège et des activités d’enseignement. Cela est vrai autant pour les activités où les étudiant·e·s sont en présence que pour celles où les étudiant·e·s sont à distance.
Par ailleurs, nous rappelons que les professeur·e·s du Cégep […] ne seront pas en grève le 30 mars prochain (et nous n’avons pas de mandat en ce sens). Toutefois, soyez convaincu·e·s que nous sommes en communication avec les différents groupes du collège et avec notre organisation syndicale (FNEEQ-CSN) pour réagir de la meilleure façon aux actions des syndicats CSQ à l’intérieur des balises organisationnelles et juridiques qui sont les nôtres.
Les négociations dans le secteur public se font dans un contexte très particulier, ce qui complexifie les actions et les communications. Malgré ce contexte, il nous apparaît important de réitérer le principe général de solidarité envers l’exercice de moyens de pression, ce que nos valeurs syndicales nous encouragent à faire. Nous vous transmettons en pièce jointe un fond d’écran qui pourra être utilisé le 30 mars prochain dans cet esprit.
Si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous à l’adresse suivante : […]

Solidairement,
[…] »
Avouez qu’il n’y a aucune invitation claire à respecter les lignes de piquetage pour les activités qui se déroulent en « non présentiel ». Il est uniquement mentionné ceci : « Nous vous transmettons en pièce jointe un fond d’écran qui pourra être utilisé le 30 mars prochain dans cet esprit. » Cela signifie quoi au juste : affichez le fond d’écran et donnez votre cours ? Pas clair. Vraiment pas clair.

Ajout
30 mars 2021
7h15

Courriel que je viens de recevoir (et je ne vous précise pas le nom de mon expéditrice ou de mon expéditeur) :

« Bonjour,

Des membres du syndicat des professionnel.les du cégep […] ont établi très tôt ce matin une ligne de piquetage devant le collège. Par conséquent, toutes les activités prévues au Collège ainsi que les activités d’enseignement en présence et à distance sont suspendues pour la journée et la soirée. Dans le contexte, l’accès au collège ne sera pas possible. »

Notez bien la précision suivante : « Par conséquent, toutes les activités prévues au Collège ainsi que les activités d’enseignement en présence et à distance sont suspendues pour la journée et la soirée. »

Il y a des directions de cégep qui se sont donné la peine d’être claires en invitant l’ensemble de leur personnel à ne pas accorder leur prestation de travail pour la journée « en présence et à distance ». C’est ce qui s’appelle une directive claire et un appel à ne pas franchir, d’aucune façon, une ligne de piquetage.

Qu’on nous comprenne bien, nous sommes d’avis qu’une ligne de piquetage ça ne se franchit pas d’aucune façon. L’appel au respect des lignes de piquetage par les leaders syndicaux doit être également sans ambiguïté.

Yvan Perrier

Yvan Perrier est professeur de science politique depuis 1979. Il détient une maîtrise en science politique de l’Université Laval (Québec), un diplôme d’études approfondies (DEA) en sociologie politique de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et un doctorat (Ph. D.) en science politique de l’Université du Québec à Montréal. Il est professeur au département des Sciences sociales du Cégep du Vieux Montréal (depuis 1990). Il a été chargé de cours en Relations industrielles à l’Université du Québec en Outaouais (de 2008 à 2016). Il a également été chercheur-associé au Centre de recherche en droit public à l’Université de Montréal.
Il est l’auteur de textes portant sur les sujets suivants : la question des jeunes ; la méthodologie du travail intellectuel et les méthodes de recherche en sciences sociales ; les Codes d’éthique dans les établissements de santé et de services sociaux ; la laïcité et la constitution canadienne ; les rapports collectifs de travail dans les secteurs public et parapublic au Québec ; l’État ; l’effectivité du droit et l’État de droit ; la constitutionnalisation de la liberté d’association ; l’historiographie ; la société moderne et finalement les arts (les arts visuels, le cinéma et la littérature).
Vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante : yvan_perrier@hotmail.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...