Édition du 14 septembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Éducation

Refusons la loi de l'intimidation et de la négation de nos droits ! (Action-Gardien)

MONTRÉAL, le 18 mai 2012 - Action-Gardien, la Table de concertation communautaire de Pointe-Saint-Charles, dénonce le recours à la loi spéciale 78 déposée par le gouvernement du Québec qui constitue une tentative sans précédent d’intimidation des mouvements sociaux et une négation de nos droits fondamentaux.

Dans le quartier, des gains sociaux tangibles ont été obtenus à travers la mobilisation citoyenne dans de nombreuses luttes collectives. Il est fondamental que les citoyens et citoyennes puissent s’associer, s’organiser, manifester et déranger quand c’est nécessaire, parce que c’est nécessaire. C’est notre seul pouvoir pour faire entendre notre voix. La prise de parole collective et publique, par des moyens originaux qui peuvent déranger l’ordre établi, a toujours fait partie des moyens d’expression de notre collectivité.

Même la loi la plus répressive n’enlèvera jamais leur légitimité à des causes et des actions visant la justice sociale. En tant que regroupement d’organismes communautaires, nous n’abdiquerons pas nos droits fondamentaux et notre liberté d’expression, d’association et de manifestation dans notre recherche du bien commun.

La Table Action-Gardien a fait siennes les revendications étudiantes entourant le droit à l’éducation. Aujourd’hui, pleinement et directement concernée, elle demande aux élus de voter contre ce projet de loi qui bafoue les droits fondamentaux.

Action-Gardien

Table de concertation communautaire de Pointe-Saint-Charles

Sur le même thème : Éducation

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...