Édition du 24 novembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé et sécurité au travail

Rentrée scolaire au Québec - Le plan sanitaire du ministre Roberge n'inspire pas la confiance chez les profs (FAE)

MONTRÉAL, le 27 août 2020 /CNW Telbec/ - Si les enseignantes et enseignants manifestent leur volonté d’enseigner en présence des élèves dans le cadre de la nouvelle année scolaire, ils jugent sévèrement le plan sanitaire présenté par le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge, le 10 août dernier, selon une consultation de la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) qui s’est déroulée du 21 au 26 août et à laquelle plus de 3 800 de ses membres ont participé.

En effet, ils sont près de 7 profs sur 10 à juger (67,2 %) que le plan sanitaire du ministre Roberge ne leur inspire pas confiance. Ils sont aussi 6 profs sur 10 (61 %) à être d’avis, en tenant compte du nombre d’élèves et de membres du personnel, que le plan sanitaire présenté par le ministre Roberge ne permettra pas d’assurer la sécurité dans leur établissement scolaire. Près de 5 profs sur 10 (46,7 %) auraient préféré une présence alternée des élèves dans l’établissement.

« Le 10 août dernier, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, présentait son plan sanitaire actualisé pour la rentrée scolaire 2020 de tous les élèves, jeunes et adultes, du Québec. Par l’entremise d’une consultation qui a été menée auprès de ses membres, la FAE voulait savoir comment les enseignantes et enseignants anticipaient l’effet qu’auront les récentes mesures annoncées par le ministre Roberge sur leur sentiment de sécurité. Dans le contexte de la rentrée scolaire 2020, la réponse des profs est claire : le gouvernement ne doit pas uniquement faire en sorte que les ressources qui permettent d’assurer la sécurité des personnels et des élèves soient disponibles, il doit aussi poser les gestes qui contribueront de manière positive au sentiment de sécurité des profs », a indiqué le président de la FAE, Sylvain Mallette.

Présentation des résultats

Équipements de sécurité

Les profs sont d’avis que le masque/couvre-visage (59,7 %), la visière (52,5 %) et l’écran de protection en Plexiglas installé sur leur bureau (53,2 %) sont les équipements de sécurité les plus adaptés pour à la fois enseigner et se protéger en présence des élèves. De plus, 6 profs sur 10 (62 %) considèrent que les règles relatives au port du masque/couvre-visage dans leur établissement scolaire ne sont pas suffisantes.

Prise de température

Près de 6 profs sur 10 (59 %) considèrent que la prise de température des élèves qui entrent chaque matin dans leur établissement renforcerait leur sentiment de sécurité.

Distanciation sociale

Moins d’un prof sur 10 (9 %) est d’avis qu’il pourra assurer en tout temps une distanciation de deux mètres entre lui et ses élèves. Près de 4 sur 10 (39,3 %) estiment qu’il sera possible d’assurer de manière occasionnelle seulement une distanciation de deux mètres, alors que plus de 4 profs sur 10 (43,2 %) sont d’avis qu’il sera tout simplement impossible d’assurer une distanciation de deux mètres.

Fréquentation scolaire et taille des groupes d’élèves

Plus de 6 profs sur 10 (62,5 %) jugent que pour assurer une distanciation sociale sécuritaire, il aurait été préférable que la taille des groupes soit réduite en fonction d’un horaire alterné.

Niveau de confiance à l’endroit des directions d’établissement et des centres de services scolaires (CSS)

Si près de 6 profs sur 10 (59,3 %) disent avoir confiance en leur direction d’établissement pour mettre en application le plan sanitaire présenté par le ministre Roberge en fonction des réalités de leur milieu, ils sont à peine 3 sur 10 (34,9 %) à avoir confiance en leur centre de services scolaires pour faire de même.

La FAE entend demeurer vigilante
Considérant qu’il n’y a pas de risque à prendre avec la COVID-19, la FAE mène actuellement des travaux pour valider le plan sanitaire du ministre Roberge. Enfin, la FAE rappelle qu’elle a mis en ligne une plateforme : « Ça cloche ? Dites-le-nous. » (hyperlien : https://cacloche.lafae.qc.ca/). Celle-ci permet aux enseignantes et enseignants de transmettre à son syndicat local et à la FAE, en toute confidentialité, ce qu’ils observent sur le terrain et ce qui leur paraît anormal. Ces signalements permettent au syndicat local et à la FAE de veiller au respect des droits des profs en matière de santé et de sécurité au travail en période de pandémie de COVID-19.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Santé et sécurité au travail

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...