Édition du 21 juin 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Négociations du secteur public

Signature des trois nouvelles conventions collectives de la FPSS-CSQ - Des gains qui mettent la table pour la prochaine ronde de négociations

QUÉBEC, le 21 déc. 2021 - La ronde de signature des trois conventions collectives des membres de la FPSS-CSQ, à savoir S3, S12 et S13, s’est terminée hier, a fait savoir la Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS-CSQ).

« C’est une bonne nouvelle pour nos membres du Sud, puisque les nouvelles conventions s’appliquent dès leur signature. Malgré les gains réalisés dans le cadre de la négociation 2020, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour faire reconnaitre le travail du personnel de soutien scolaire, à la hauteur de son apport dans le réseau de l’éducation québécois » explique Éric Pronovost, président de la FPSS-CSQ. « Sans oublier que les négociations pour les conventions collectives Crie et Kativik se poursuivent toujours » rappelle-t-il du même souffle.

Faits saillants des nouvelles conventions collectives

Convention collective du personnel de soutien scolaire francophone (S3)

- Augmentation salariale de 2 % par année, avec bonifications supplémentaires pour certaines classes d’emplois ;

- Intégration, uniformisation et simplification des procédures de mouvements de personnel ;

- Amélioration de la sécurité d’emploi et des protections salariales ;

- Plus de 1 000 000 $ d’investissement dans des initiatives de formation et de perfectionnement en lien avec l’accompagnement lors d’un retour au travail, l’encadrement de stagiaires et le mentorat ;

- Augmentation significative des contributions de la partie patronale au régime d’assurance maladie.

Convention collective du personnel de soutien scolaire anglophone (S12)

- Nouvelle allocation pour récompenser l’encadrement des stagiaires par le personnel en place ;

- Le personnel en adaptation scolaire participera maintenant à l’élaboration ou au suivi des plans d’intervention ;

- La prime d’horaire brisé est remplacée par la prime de stabilisation pour le personnel des SDG. Elle passe de 4 $ à 6 $ par jour.

- Le personnel permanent des SDG voit maintenant son salaire assuré à 100 % s’il est aboli ou supplanté.

Convention collective des conductrices et conducteurs d’autobus (S13)

- Reconnaitre l’importance de privilégier l’embauche de travailleuses et de travailleurs et l’introduction de démarches pour réduire le recours au privé ;

- Renforcer la sécurité par la supervision du transport scolaire. Du personnel assigné à cette supervision porte assistance à la conductrice ou au conducteur, si le comportement d’une ou d’un élève compromet la sécurité du transport ;

- Rémunérer le temps de formation pour le renouvellement du certificat de compétence en plus du remboursement du coût de la formation ;

- Attribuer une prime d’attraction et de rétention de 10 % pour contrer la pénurie de main-d’œuvre qualifiée.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Négociations du secteur public

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...