Édition du 20 août 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Politique québécoise

Un Moulin à parole pour l’éducation à Québec

La Table de concertation étudiante du Québec (TACEQ) offrait un forum citoyen, un Moulin à parole portant sur l’éducation samedi dernier à la Place d’Youville à Québec. À tour de rôle, divers représentantEs des mouvements sociaux et citoyens et des partis politiques ont lu devant une foule intéressée plusieurs textes portant sur l’importance pour le Québec d’un système d’éducation démocratique et gratuit.

À cette occasion, des personnalités comme Louis Roy, président de la CSN, Simon Gosselin, secrétaire-général de la TACEQ, Martine Desjardins, présidente de la FEUQ, Serge Roy, de Québec Solidaire, Louise Chabot, de la CSQ, Marie Malavois, porte-parole de l’opposition officielle en matière d’éducation et Jean-Martin Aussant, du nouveau parti Option nationale ont lu des textes choisis sur une vaste période historique allant de la fin du XIXe siècle à des jours plus récents et portant sur les enjeux du débat sur l’accès à l’éducation au Québec.

L’événement aura permis, outre les échanges avec les dizaines de personnes présentes, à faire la lumière sur la position du PQ dans ce dossier. « Je ne pense pas que la gratuité absolue soit la solution pour les Nord-Américains. Ça ne fait pas très réaliste par rapport à notre situation géopolitique. Et il ne faut pas oublier que des pays comme la France offrent la gratuité scolaire, mais qu’il s’y développe quand même parallèlement un réseau de grandes écoles où les études coûtent très cher », a déclaré Marie Malavoy selon ce que rapporte le quotidien Le Soleil. Mme Malavoy a signalé que son parti était plutôt favorable à un gel des droits de scolarité au niveau qu’ils atteindront en 2012.

Donc, le PQ accepte une bonne partie des hausses décrétées par le gouvernement Charest. Le PQ rejette d’ores et déjà un retour en arrière sur les hausses en vigueur. Il apparaît que les tenantEs de la gratuité scolaire ne peuvent s’appuyer sur le PQ pour parvenir à une telle politique. De son côté, Jean-Martin Aussant a annoncé hier que la gratuité scolaire serait au centre de la plateforme d’Option nationale. « Je suis en faveur de la gratuité scolaire de A à Z, tant en formation professionnelle qu’au cégep ou à l’université. » a t-il déclaré suite à son allocution au Moulin à parole pour l’éducation.

Le Moulin à parole pour l’éducation s’inscrivait dans le plan d’action et de mobilisation de la TACEQ visant à faire reculer le gouvernement Charest sur les hausses des frais de scolarité. Le plan d’action prévoit une importante manifestation nationale dans la région de Québec le 22 d’octobre en prélude à la grande manifestation prévue à Montréal le 10 novembre. Presse-toi à gauche fera écho à ces mobilisations importantes pour l’avenir du réseau public en éducation.

Sur le même thème : Politique québécoise

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...