Édition du 21 juin 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Élections fédérales 2011

Une élection révélatrice : le Québec est demeuré fidèle à lui-même dans le changement

Depuis lundi soir, le Québec est passé du bleu à l’orange sur la scène politique fédérale. Un profond désir de changement partagé par une majorité de Québécoises et de Québécois a scellé le sort du Bloc québécois.

La quasi disparition ce parti est certainement la grande surprise de la soirée. Une surprise que les observateurs ne manqueront certainement pas d’analyser sous toutes ses facettes au cours des prochains jours, des prochaines semaines, sinon des prochains mois.

Le changement dans la constance

Le puissant vent de changement qui a soufflé sur le Québec lundi saute aux yeux de tout le monde. Mais il y a un autre phénomène qui s’est produit et qui a été bien moins remarqué. La grande majorité de nos concitoyennes et concitoyens ont réitéré leur attachement aux valeurs sociales démocrates qui caractérisent le Québec.

Les Québécoises et les Québécois étaient mûrs pour un grand changement, mais ils l’ont fait dans la constance, sans changer leur identité profonde, celles d’un peuple pour qui les valeurs d’équité et de justice sociale guident les choix. À tort ou à raison, les gens ont décidé de rompre avec le Bloc québécois mais ils l’ont fait en transférant leur confiance au NPD, un autre parti politique partageant les mêmes valeurs sociales. C’est très révélateur.

Le mensonge du virage à droite

Le résultat du scrutin de lundi soir vient de révéler au grand jour une vérité que certains individus et médias ont essayé d’étouffer au cours des derniers mois. Les Québécoises et les Québécois, pour la majorité d’entre eux, ont encore le cœur qui bat à gauche. Le supposé virage à droite de la société québécoise, avec lequel on nous casse les oreilles depuis un certain temps, n’existe pas.

L’omniprésence des sbires du Réseau liberté Québec et de l’Institut économique de Montréal dans certains médias, notamment ceux de l’Empire Quebecor, ainsi que les campagnes de propagande, maquillées comme de la supposée information, pour essayer de nous convertir à ces idées n’ont rien changé. Les Québécoises et les Québécois demeurent résolument attachés à ces valeurs qui les unissent plus que jamais, et qui en même temps les séparent de cette autre société qu’est le reste du Canada.

Une identité québécoise aux couleurs de la justice sociale et de l’équité
On parle beaucoup de la défaite du Bloc québécois depuis 24 heures. Il faut également parler d’une autre grande défaite : celle des idées de la droite portées par Stephen Harper et ses petits modèles au Québec. Et cette défaite est toute aussi significative de l’identité québécoise que l’autre.

(tiré du Blog de Réjean Parent)

Sur le même thème : Élections fédérales 2011

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...