Édition du 24 novembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Economie québécoise

Unifor salue la révocation des tarifs américains sur l'aluminium canadien

JONQUIÈRE, QC, le 15 sept. 2020 - C’est avez soulagement que le syndicat Unifor qui représente plus de 4000 membres dans le secteur de l’aluminium a accueilli la révocation des taxes sur l’aluminium canadien annoncé plus tôt aujourd’hui par le gouvernement américain.

« Nul doute que la position ferme du gouvernement canadien aura joué un rôle, il faut le reconnaître alors que des mesures de représailles devaient être annoncées cet après-midi », a commenté Renaud Gagné, directeur québécois d’Unifor.

Rappelons que le 16 août dernier, les États-Unis ont imposé des droits de douane sur les exportations canadiennes d’aluminium P1020. La vice-première ministre Chrystia Freeland a alors réagi en publiant une première annonce de contre-taxes.

« Les travailleurs des deux côtés de la frontière seraient perdants dans une guerre commerciale de l’aluminium », rappelle Renaud Gagné.

Unifor a déploré à plusieurs reprises que les droits de douane sur les exportations canadiennes d’aluminium ne visaient qu’à tenter d’aider une poignée de producteurs américains qui sont en difficulté. « Mais dans les faits, ces mesures nuisent à l’économie américaine au sens large », indique M. Gagné.

« Il faudra voir comment les limitations pourront nuire à nouveau à la production, mais dans l’immédiat, cela représente une bonne nouvelle pour les travailleuses et travailleurs et les communautés. Tous les projets d’investissements doivent maintenant être remis sur les rails par l’industrie, c’est une question déterminante pour la pérennité des usines », a rappelé M. Gagné.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Economie québécoise

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...