Édition du 26 juin 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Mouvement contre le racisme

Berlin décolonise certaines rues

Colonialism Reparation se réjouit que la ville de Berlin ait décidé de décoloniser les noms de certaines rues, commémorant désormais les héros de la résistance et non plus les protagonistes coloniaux, et il invite toutes les autres villes à en suivre l’exemple.

Le 19 avril 2018 l’Assemblée du district de Mitte de la ville de Berlin a décidé, après deux ans de préparatifs, de changer les noms de certaines rues du quartier africain en commémorant désormais les héros de la résistance au colonialisme et non plus les protagonistes coloniaux. D’ici le 10 août 2018 donc ils seront effectués les changements nécessaires pour la transformation en Cornelius-Frederiks-Straße de l’ex Lüderitzstraße, en Bell-Platz de l’ex Nachtigalplatz, en Anne-Mungunda-Allee et Maji-Maji-Allee de l’ex Petersallee.

Ce résultat arrive après des années de travail par des initiatives et des associations pour la décolonisation, entamé le 3 octobre 2010 avec l’Appel pour un changement fondamental dans la gestion de l’héritage colonial de l’Allemagne, pour le changement du nom de rues qui honorent les protagonistes coloniaux ainsi que pour la promotion des cultures postcoloniales de commémoration. Les activités sont continuées ensuite sur le territoire avec, par exemple, l’organisation annuelle à partir du 2014 de la Fête du changement de nom et la production du vidéo musicale Renomme les rues en 2016.

La nouvelle de la décolonisation de certaines rues de la ville de Berlin à eu une grande diffusion de quand elle a été publiée, au-delà de qu’en Allemagne (Deutsche Welle, Die Welt etc), à niveau international (BBC, CGTN, Daily Sabah, Daily Trust, eNCA, Gulf Times, Le Monde, Le Nouvel Observateur, L’Orient-Le Jour, Prensa Latina, Público, RaiNews etc.).

Colonialism Reparation se réjouit que la ville de Berlin ait décidé de décoloniser les noms de certaines rues, commémorant désormais les héros de la résistance et non plus les protagonistes coloniaux, et il invite toutes les autres villes à en suivre l’exemple, comme ont déjà commencé à le faire Bruxelles, Nouvelle-Orléans et Bordeaux.

Colonialism Reparation fait partie du mouvement pour la condamnation, la réconciliation, les excuses et le dédommagement du colonialisme.

Colonialism Reparation donne impulsion, soutient et diffuse des activités nonviolente directes à créer la conscience de la situation mondiale actuelle et favorise de cette manière la réalisation de l’objectif
•que les nations colonisatrices condamnent son passé colonial en le reconnaissant comme crime contre l’humanité et que les nations colonisées fassent pression pour que cela arrive
•que les nations colonisatrices se réconcilient avec leur passé en prenant définitivement distance en présentant officiellement leurs excuses aux nations colonisées
•que les nations colonisatrices dédommagent pour les atrocités et les injustices commises les nations colonisées en permettant une amélioration des conditions économique et sociales.

Il est nécessaire et apprécié la contribution de tous ceux qui reconnaissent l’importance de cette activité pour la création d’un climat d’amitié et collaboration entre les peuples et comme précédent extrêmement positif au niveau de relations internationales, en favorisant la suprématie de la "force des droits" sur le "droit de la force".

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Mouvement contre le racisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...