Édition du 22 mai 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Luttes syndicales

Chantier maritime Davie de Lévis Le gouvernement libéral du Canada laisse tomber les travailleuses et les travailleurs du Chantier Davie et de la population du Québec

Québec, 30 novembre 2017 – L’heure est à la mobilisation au Québec devant l’attitude négligente du gouvernement fédéral de Justin Trudeau. « Il est minuit moins cinq pour les travailleuses et les travailleurs de la Davie à Lévis qui font face à des mises à pied juste à la veille des Fêtes de fin d’année. Il y a, dans le laisser-faire du gouvernement Trudeau, de la négligence et du mépris. » fait remarquer Monique Voisine, porte-parole de Québec solidaire CapitaleNationale.

Nous appuyons sans réserve l’appel du Conseil central de Québec et Chaudière-Appalaches (CSN) pour la Marche de solidarité régionale qui aura lieu à Lévis dimanche, 3 décembre prochain. « Pour nous, il est incontestable que les emplois des ouvrières et des ouvriers du chantier de Lévis sont menacés. Il est choquant et insultant que le gouvernement du Canada ne s’engage pas fermement à préserver leur expertise reconnue partout en Amérique du Nord. S’agirait-il d’une tentative d’affaiblir le Québec encore une fois ? » interroge Serge Roy, co-porte-parole de Québec solidaire dans la région.

La réalité est scandaleuse dans le dossier de la construction navale au Québec qui, pour le moment, fait partie du Canada. En fait, sur un montant prévu de 76,2 milliards accordés par le fédéral dans la Stratégie nationale de construction navale du gouvernement canadien, il y aurait à peine 1 % des dépenses octroyées au Québec, dont la population représente 23% du Canada. De plus, les travailleuses et les travailleurs de la Davie possèdent toute l’expertise voulue pour répondre aux besoins du fédéral et construire le second navire de soutien militaire Obélix, après avoir eux mêmes construit l’Astérix. Avec des retombées économiques évaluées à 2,7 milliards $ et avec plus de 3000 emplois qui y sont liés directement ou indirectement, c’est l’économie de toute une région qui est en jeu. C’est pourquoi le chantier maritime de Lévis doit être défendu énergiquement par le Québec.

Malheureusement, ce que nous avons entendu du gouvernement Couillard jusqu’à maintenant demeure sans effet. Pour Québec solidaire Capitale-Nationale il est urgent d’exiger et d’obtenir du gouvernement fédéral des engagements clairs pour la survie du chantier Davie et la préservation des emplois des travailleuses et travailleurs, dont l’expertise est reconnue et précieuse pour l’avenir du Québec.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Luttes syndicales

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...