Édition du 14 novembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Féminisme

Contre la loi 62 : Contingent féministe de la FFQ à la Grande manifestation contre la haine et le racisme le 12 novembre

Les paroles et les actes racistes dans l’espace public, dans les médias et dans le monde politique au Québec et au Canada se sont exacerbés ces derniers mois, surtout vis-à-vis des personnes les plus marginalisées. L’exemple parfait de cette montée de racisme est l’adoption de la loi 62, une loi visant les femmes musulmanes qui portent le niqab ou la burqa, en assemblée nationale durant la journée du 17 octobre. C’est la responsabilité d’une organisation telle que la Fédération des femmes du Québec, de faire barrage à ces manifestations du racisme, surtout puisque nous sommes dans une période où les mouvements d’extrême droite et l’ultra libéralisme progressent partout en Amérique du Nord et en Europe.

À l’appel de plus de 100 groupes, incluant la FFQ, le 12 novembre prochain aura lieu Grande manifestation contre la haine et le racisme.

En tant que groupe féministe nous marcherons le 12 novembre contre le racisme et spécifiquement contre le projet de loi 62. Cette énième offensive du gouvernement montre que l’échec de la charte des valeurs n’a pas suffit et que d’autres atteintes aux libertés fondamentales sont à craindre dans un climat d’islamophobie.

Les femmes qui portent le niqab ou la burqa visées

Comme l’a écrit notre co-vice-présidente et la porte parole de la Grande manifestation contre la haine et le racisme, Marlihan Lopez, pour le Huffington Post Québec la semaine passée :

« Bien qu’un nombre très négligeable de femmes portent le niqab ou la burqa ici au Québec, cette loi concerne toutes les femmes. Ceci est un enjeu féministe, car cette loi de “neutralité religieuse”, dont le but déclaré, mais fallacieux est de garantir la sécurité ou de promouvoir la libération des femmes, ne conduit qu’à l’exclusion d’un certain groupe de femmes de l’espace public, et donc à leur précarisation. La loi 62 victimise certaines femmes et les rend vulnérables à la violence genrée. Isolement, barrières à l’accès aux services publics et violation des droits civiques, les répercussions sont innombrables pour les femmes visées. »

Mobilisons-nous !

Nous marcherons en tant que féministes pour dire NON aux agendas racistes qui instrumentalisent les luttes féministes.

C’est la mobilisation d’un imaginaire raciste, islamophobe et orientaliste qui accompagne tous les discours en défense de la loi 62, dont on voit déjà les propositions d’extension arriver. Nous marcherons pour rappeler que les femmes disposent du droit absolu sur leur corps et qu’il est antiféministe de présupposer qu’elles n’ont pas d’agentivité (qu’elles ne sont pas maîtresses de leur propre vie).

Rejoignez le contingent féministe de la FFQ à la Grande manifestation contre la haine et le racisme le 12 novembre !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Féminisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...