Édition du 15 janvier 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Lutte contre la pauvreté

La guignolée, ça peut-tu être toute l’année ?

En allant sur le site de la guignolée des médias, les premières observations que l’ont peut faire sont les nombreuses statistiques, notamment que : « chaque année, la moitié des comptoirs d’aide alimentaire manquent de denrées », ou encore que : « 10% des familles vivent sous le seuil de la pauvreté ».

En tant que groupe de défense collective des droits qui travaille avec des personnes en situation de pauvreté, nous sommes heureux de voir que la guignolée des médias fait le même constat que nous. C’est un pas dans la bonne direction.

Par contre, la pauvreté est présente toute l’année et les personnes à faibles revenus ont besoin de manger tous les jours. Donc, sensibiliser la population à cette problématique pendant le temps des fêtes c’est une chose, mais ce n’est pas suffisant. C’est un sujet qui n’apparait pas assez souvent dans les médias et quand on en parle, c’est seulement en décembre. Selon le Collectif pour un Québec sans Pauvreté, seulement 1.36 % de l’espace médiatique en 2012 a été utilisé pour discuter de cette problématique.

Pourtant, les porte-parole qui soutiennent la Guignolée des médias paraissent à la radio, à la télé, sur internet, et ce, toute l’année. Les grandes stations d’information diffusent des nouvelles plusieurs fois par jour, et le thème de la pauvreté n’y apparait pas. Un exemple concret, le 17 octobre dernier à Québec, une coalition de groupes communautaires se sont mobilisés et ont manifesté pour souligner la Journée internationale de l’élimination de la pauvreté. Aucun grand média n’était présent. Où étaient-ils ? Les médias seront présents le 6 décembre pour couvrir la collecte de denrées, et c’est correct. Mais où sont-ils les 364 autres jours ?

Pourtant, du contenu sur la pauvreté il en existe ! Pour preuve, les statistiques qui apparaissent sur le site web de la guignolée proviennent du bilan FAIM. Dans celui-ci, on dénote une augmentation de 33% de la fréquentation dans les banques alimentaires depuis 10 ans (dont 4.9% depuis 2016). On constate aussi que 57.7 % des personnes qui fréquentent les banques alimentaires sont des personnes assistées sociales, 11.2 % sont des personnes salariées et 8.2% reçoivent une pension de vieillesse. Mais surtout, la moitié des banques alimentaires manquent de denrées pendant l’année : elles ne fournissent pas. Pour y arriver, elles utilisent des stratégies priorisant les familles au détriment des personnes seules ou carrément en refusant des personnes à l’entrée. Mais pourquoi les médias n’en parlent-ils pas durant l’année ?

Mentionnons que les banques alimentaires ne sont toutefois pas une solution à la pauvreté, ce ne sont que des aides de derniers recours qui ne sont pas censées être vidées de tout leur stock. Le fait est que, tant que les médias ne parleront pas sérieusement de la pauvreté tout au long de l’année, la population ne pourra pas prendre conscience de cet enjeu. Tant que les médias n’expliqueront pas à la population que ce sont les gouvernements qui peuvent agir en adoptant des mesures plus adéquates et sensibles, la pauvreté persistera. Les personnes à faible revenu ont droit à un revenu qui leur permet de subvenir à leurs besoins, sans devoir quémander. Affirmons-le « une fois pour toutes », avec les médias.

Monique Toutant
Julie Gros-Jean
Claude Garneau
Simon Pouliot
Association pour la Défense des Droits Sociaux Québec Métropolitain (ADDSQM)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Lutte contre la pauvreté

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...