Édition du 13 novembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec

Le collectif Debout pour l’école ! appelle à se mobiliser pour défendre l’éducation au Québec (1)

Nous sommes près de 200 citoyennes et citoyens, issus principalement du milieu de l’éducation, de tous âges et de diverses régions du Québec, fort préoccupés par l’état du système d’éducation du Québec. Aussi appelons-nous à constituer un mouvement citoyen pour que l’institution scolaire réponde mieux à sa mission d’instruire et d’éduquer, dès la petite enfance et jusqu’aux études universitaires.

Au cours de la dernière année, nous avons ouvert trois chantiers d’analyse, de réflexion, d’échanges, d’écriture collective et produit trois documents contenant des revendications précises, réalistes et essentielles sur les trois thèmes suivants2.

 Le chantier Éducation : qualité et équité vise à ce que le système scolaire soit un moteur de justice sociale et de réduction des inégalités socioéconomiques et culturelles. Nous désirons un système où toutes et tous auront accès à une éducation de qualité, peu importe les écoles, les programmes, les collèges et les universités, et où élèves, étudiantes et étudiants handicapés, en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage, les nouveaux arrivants et les autochtones qui fréquentent le système scolaire québécois recevront le soutien approprié.

 Le second chantier Développer les compétences langagières à l’oral et à l’écrit traite de l’importance d’une solide formation langagière tant à l’oral qu’à l’écrit étant donné le rôle crucial du langage pour le développement intellectuel et social d’une personne. L’apprentissage du français, langue première au Québec, doit être amélioré au cours de toute la scolarisation.

 Le troisième Revaloriser le travail des artisan-e-s de l’éducation décrit les inacceptables conditions de travail de celles et ceux qui travaillent dans le milieu de l’éducation. Compte tenu de l’importance de l’éducation dans une société qui se veut démocratique et juste, il faut améliorer la condition de tous ceux qui œuvrent en éducation, notamment des enseignantes et enseignants récemment embauchés. Il faut de plus promouvoir une formation continue de qualité et bonifier la formation initiale du corps enseignant.

Au cours des prochains mois, d’autres chantiers seront ouverts et nous diffuserons largement nos revendications, les débattrons sur la place publique et soutiendrons toutes les initiatives citoyennes visant à promouvoir un système scolaire inclusif, de qualité et qui soit le creuset d’une culture commune.

Nous ne pouvons plus laisser les pouvoirs politiques et administratifs décider seuls de l’avenir de notre société. À nous d’occuper l’espace décisionnel qui nous revient ! Debout pour l’école !

Pour information : Suzanne-G. Chartrand, porte-parole et coordonnatrice du collectif Debout pour l’école ! Suzanne.Chartrand@fse.ulaval.ca Site web : htttps ://ecole.ca.edu FB : Debout pour l’école !

Notes

1 Ce texte est rédigé en tenant compte de Rectifications orthographiques adoptées par l’Académie française en 1990.

2 D’autres suivront, dont un sur les études supérieures.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Québec

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...