Édition du 16 janvier 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Réactions aux politiques du PLQ

Le mépris du gouvernement pour le mouvement communautaire est difficile à avaler

Le Regroupement d’éducation populaire en action communautaire des régions de Québec et Chaudière-Appalaches s’indigne de l’absence de fonds consacrés à l’action communautaire dans la mise à jour économique. Il est inacceptable d’accorder des baisses d’impôt qui profiteront d’abord aux plus riches alors que notre filet social craque de partout.

L’austérité permanente

Les baisses d’impôt annoncées hier sont la promesse du retour à l’austérité. Alors que le gouvernement nous répond depuis des années qu’il n’avait pas les fonds nécessaires pour financer les organismes communautaires, il se prive aujourd’hui de près d’un milliard de revenu. Cette logique électoraliste irresponsable est en train de démolir le filet social que nous avons construit collectivement. « Philippe Couillard se targue de diriger un gouvernement responsable et rigoureux, mais il fait tout le contraire en dilapidant les surplus pour des fins électoralistes. Une fois l’élection passée, on nous annoncera que l’économie va plus mal que prévu et qu’on doit encore se serrer la ceinture. Faudrait pas s’étonner que ce soit le cynisme qui remporte la prochaine élection », a dénoncé Vania Wright-Larin porte-parole du RÉPAC 03-12¸.

Après les fleurs… le pot

Il y a tout juste un an, l’Assemblée nationale du Québec adoptait à l’unanimité la motion suivante :

- QUE l’Assemblée nationale souligne l’apport des organismes d’action communautaire autonome au développement social et économique du Québec ;

- QUE l’Assemblée nationale demande au gouvernement de rehausser le financement des organismes d’action communautaire autonome.

Tous les députés libéraux présents ce jour-là ont appuyé cette motion et pourtant, un an plus tard, alors que le parti libéral s’achète des votes à même l’argent de nos services publics et de nos programmes sociaux, il n’y a rien pour les organismes communautaires. Pour les groupes de défense de droits dont le financement est gelé depuis près de 10 ans, le message est très clair : ce gouvernement tente de nous faire disparaître à petit feu !

Rien pour les droits

Doit-on encore le rappeler ? Les groupes de défense de droits n’ont pas pour mission de se faire aimer par le gouvernement, ils sont là pour la population et, en premier lieu, pour les personnes qui n’ont pas ou peu de ressources pour faire reconnaître leurs droits. Ces gens ne sont clairement pas dans la mire électoraliste du PLQ. « Les personnes qui se présentent dans un groupe de défense de droits traversent des situations complexes : problème de logement, pauvreté, isolement. Elles sont trop souvent victimes d’abus de pouvoir, de préjugés. Elles n’ont pas les ressources pour se défendre adéquatement et sont souvent désabusées par un système qui leur a fermé la porte au nez. Le sous-financement crée un vide dans les communautés. C’est inacceptable que des gens qui ont un problème de logement, qui manque de revenus et qui vivent de la discrimination au quotidien se cognent le nez sur les portes closes d’un groupe parce qu’il n’a pas le financement pour ouvrir 5 jours par semaine », poursuit-il.

On ne lâchera pas le morceau

Les groupes d’action communautaire autonome n’ont pas dit leur dernier mot. Ce vendredi, nous irons accueillir le congrès du parti libéral à 15h30 au Centre des congrès de Québec. À moins d’un an des élections les groupes vont multiplier les actions de visibilité et de mobilisation pour faire entendre raison au gouvernement.

Le RÉPAC 03-12 regroupe une quarantaine de groupes communautaires partageant des pratiques d’éducation populaire autonome et un engagement envers la justice sociale.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Réactions aux politiques du PLQ

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...