Édition du 23 octobre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

LGBT

ONU L’homosexualité est encore considérée comme un crime dans plus de 70 pays

Les relations homosexuelles sont considérées comme un crime dans plus de 70 pays, et qui vivent en eux les représentants des minorités sexuelles face à une grave violation de leurs droits. Avec une telle affirmation est intervenu vendredi, l’expert indépendant des NATIONS unies sur la protection contre la violence et la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre Vitit Muntarbhorn.

tiré de : L’INFOLETTRE DE FUGUES # 668 - 30 octobre 2017

Publié le 29 octobre 2017 L’équipe de rédaction

Les relations homosexuelles sont considérées comme un crime dans plus de 70 pays, et qui vivent en eux les représentants des minorités sexuelles face à une grave violation de leurs droits. Avec une telle affirmation est intervenu vendredi, l’expert indépendant des NATIONS unies sur la protection contre la violence et la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre Vitit Muntarbhorn.

« Aujourd’hui, la responsabilité pénale pour les actes homosexuels est prévue dans plus de 70 pays, et dans certains d’entre eux une punition pour cela est la peine de mort », dit – il, parlant au nom de la 3e commission de l’Assemblée Générale des NATIONS unies. Selon Muntarbhorn, même si les états n’ont pas la loi, ??????????????? l’homosexualité en infraction, ils peuvent agir les lois concernant les normes de la décence publique et de l’ordre, qui sont utilisés pour les charges de personnes fondée sur l’orientation sexuelle, l’identité de genre ».

L’expert a appelé les pays à annuler ces lois, ainsi que de ne pas prendre des règlements qui peuvent être utilisés pour la poursuite des personnes en raison de leur orientation. En outre, il a plaidé pour l’adoption par les gouvernements et le secteur privé « des mesures efficaces de lutte contre la discrimination », qui vise à « créer une société de la compréhension et de respect sexuelle et sexiste de la diversité ».

« Les représentants de la communauté LGBT passent à travers les épreuves, comme victimes de violations flagrantes, notamment le meurtre, le viol, les mutilations, la torture, les détentions arbitraires, d’enlèvements, de harcèlement sexuel, physique et morale attaques. Les punissent fouets et soumis à une intervention chirurgicale, est victime d’intimidation dès les premières années, ils sont confrontés à la haine et à la pression qui mènent au suicide », – estime Muntarbhorn. Il a également exprimé sa préoccupation que les attaques sont exposés à des activistes, défenseurs des minorités sexuelles.

Dans son premier rapport, publié sur le site de l’ONU, l’expert note que la criminalisation des relations homosexuelles entre adultes « contraire aux obligations internationales des états », qui nécessitent de protéger la vie privée et de garantir la non-discrimination. Selon lui, la détention sur la base de l’orientation sexuelle « doit être, par définition, être considérée comme arbitraire », et la peine de mort pour homosexualité « est une violation du droit à la vie », comme contraire au pacte International relatif aux droits civils et politiques, selon lequel cette sanction peut être appliquée que dans les cas de perpétration des crimes les plus graves.

Le poste de défenseur des droits des minorités sexuelles a été créé par le Conseil des droits de l’homme en juin 2016. Opposés ont les pays africains. Avec l’appui de plusieurs autres états, y compris la Russie, ils ont essayé de réexaminer la décision dans le 3e comité de l’ag de l’ONU, mais l’initiative n’a pas trouvé le soutien nécessaire

Fugues

Magazine LGTB québécois.

http://www.fugues.com/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : LGBT

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...