Édition du 11 décembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Médias

Recours juridique de Québecor - La FNC-CSN presse les gouvernements d'instaurer une aide globale à la presse écrite

MONTRÉAL, le 21 févr. 2018 - Malgré le recours juridique entrepris par Québecor pour faire invalider le décret gouvernemental consentant au Groupe Capitales Médias (GCM) un prêt de 10M$ d’Investissement Québec, la Fédération nationale des communications (FNC-CSN) tient à rappeler que les gouvernement fédéral et provincial doivent aller de l’avant dès leur prochain budget avec des mesures d’aide à la presse écrite.

La FNC-CSN fait des démarches depuis plus de deux ans auprès des gouvernements provincial et fédéral afin d’apporter une aide financière aux médias de la presse écrite leur permettant de traverser la crise majeure qui perdure depuis 2009. Celle-ci a déjà coûté près de 50% des emplois au Québec et entrainé la fermeture de plusieurs titres partout au Canada. Depuis le tout début de ses démarches, la fédération, qui représente la majorité des salariés de l’industrie au Québec, prône une aide universelle s’appuyant sur des critères objectifs afin d’éviter une apparence d’ingérence dans les salles nouvelles ou d’intervention politique visant à favoriser un média.

Malheureusement, les mesures qui avaient été mises en place lors du budget provincial de 2017, n’étaient pas suffisantes et en cours de route, le gouvernement a choisi une autre forme d’intervention pour permettre à certains groupes, soit GCM et Le Devoir, de poursuivre leurs activités et leur virage numérique. Le gouvernement a soutenu au moment de ces annonces que si d’autres entreprises déposaient des demandes, il les étudierait.

Crédits d’impôt demandés

La FNC-CSN suivra le processus juridique avec attention, mais rappelle aux gouvernements, à l’aube de l’annonce des budgets fédéral et provincial, qu’il y a une véritable urgence d’agir dans les meilleurs délais et de la bonne façon. « Notre recommandation principale est celle des crédits d’impôt sur la masse salariale, ce qui repose sur un calcul mathématique en fonction des dépenses engendrées pour la production de contenu d’information. Une telle approche a l’avantage d’être horizontale, couvrant ainsi toutes les entreprises du secteur, plutôt que d’adapter des mesures individuelles qui prêteront toujours flanc à la critique et à la comparaison. La plupart des pays démocratiques apportent déjà un soutien financier sous différentes formes à leurs médias écrits. Il y a donc moyen de faire les choses correctement en protégeant l’indépendance journalistique », soutient la présidente de la FNC-CSN Pascale St-Onge.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Médias

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...