Édition du 16 octobre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé

« CODE BLANC » au CISSS du Bas-Saint-Laurent : des employés voient ROUGE ! (SCFP)

RIMOUSKI, QC, le 24 avril 2018 - Les employés du service d’hygiène et salubrité (entretien ménager) ont appris la semaine dernière qu’ils allaient être obligés d’intervenir lors d’un « code blanc » sous peine de mesures disciplinaires pouvant aller jusqu’au congédiement. L’employeur a même poussé sa menace plus loin en leur mentionnant qu’il y aurait des amendes de 1500 $ à 3000 $ pour non-assistance à personne en danger.

Le « code blanc » est une procédure d’urgence en réponse à une demande d’aide immédiate de la part d’un membre du personnel face à un patient au comportement violent qui menace la santé et la sécurité physiques et psychologiques des personnes exposées. Cette réponse doit être en équipe, structurée et sécuritaire.

Pourtant le Syndicat avait proposé une solution pour régler cette situation et permettre à l’employeur d’avoir des personnes volontaires pour répondre à ces interventions dangereuses. Il semble que l’employeur ait préféré la stratégie de la menace, ce qui choque les employés concernés et la présidente du syndicat. 

« Au CISSS-BSL, ce sont les employés d’entretien ménager qui devront intervenir lors d’un « code blanc », pourtant ils n’ont reçu qu’une journée de formation pour apprendre comment intervenir lors d’une situation de crise. Les employés qui ne veulent pas intervenir parce qu’ils n’en sont pas capables physiquement ou psychologiquement vont se retrouver avec des mesures disciplinaires et même une amende. C’est inacceptable ! », de dénoncer Johanne Campagna, présidente du Syndicat des travailleuses et des travailleurs de la santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent, SCFP, section locale 5007.

Pourtant, la loi sur la santé et sécurité du travail prévoit qu’un travailleur a droit à des conditions de travail qui respectent sa santé, sa sécurité et son intégrité physique. Le Syndicat compte continuer à dénoncer cette aberration sur toutes les tribunes au cours des prochaines semaines. Le SCFP représente quelque 2000 employés de la catégorie 2, soit le personnel para technique, les services auxiliaires et les métiers.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Santé

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...