Édition du 24 avril 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Racisme

Deux statues de la reine Victoria vandalisées à Montréal avec de la peinture verte

Le 15 mars 2018, Montréal - Deux statues emblématiques de la reine Victoria à Montréal ont été vandalisées la nuit dernière, quelques jours avant le jour de la Saint-Patrick. Le monument commémoratif Victoria au centre-ville de Montréal ainsi que la statue de bronze sur la rue Sherbrooke à l’Université McGill étaient tous deux couverts de peinture verte. Les statues ont été dévoilées en 1872 et 1900 respectivement, il y a plus d’un siècle.

La présence de ces statues racistes à Montréal est une insulte aux luttes d’autodétermination et de résistance des peuples opprimés dans le monde entier, y compris les nations autochtones en Amérique du Nord (l’Île de Tortue) et en Océanie, ainsi que les peuples d’Afrique, du Moyen-Orient, des Caraïbes, du sous-continent indien, et partout où l’Empire britannique a commis ses atrocités.

Les statues sont également une insulte à l’héritage de la révolte par les combattant.e.s de la liberté irlandaise, et les mutin.e.s anti-coloniaux d’origine britannique. Les statues ne méritent particulièrement aucun espace public au Québec, où les Québécois.e.s étaient dénigré.e.s et marginalisé.e.s par des racistes britanniques agissant au nom de la monarchie putride représentée par la reine Victoria.

Le règne de la reine Victoria représente une expansion massive de l’Empire britannique barbare. Collectivement, son règne représente un héritage criminel de génocide, de meurtres de masse, de torture, de massacres, de terrorisme, de famines forcées, de camps de concentration, de vols, de dénigrement culturel, de racisme et de suprématie blanche. Cet héritage devrait être dénoncé et attaqué.

Nous sommes motivé.e.s et inspiré.e.s par des mouvements à travers le monde qui ont fait tomber et ont autrement ciblé des monuments par actes anticoloniaux et antiracistes : Cornwallis à Halifax, John A. Macdonald à Kingston, le mouvement Rhodes Must Fall en Afrique du Sud, la résistance aux monuments racistes de la Confédération aux États-Unis, et plus. Nous sommes également inspiré.e.s par la récente action à Montréal, en novembre 2017, contre le Monument John A. Macdonald (contexte : http://bit.ly/2DtJgcd ; vidéo : http://bit.ly/2pdPA2s).

Notre action est une simple expression de la solidarité anti-coloniale et anti-impérialiste, et nous encourageons d’autres à entreprendre des actions similaires contre les monuments racistes et les symboles qui devraient être dans les musées, et non prendre de l’espace dans nos lieux publics.

[Communiqué par la Brigade de Solidarité Anti-Coloniale Dublin-Delhi, partagé anonymement.]

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Racisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...