Édition du 18 septembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Gifle de la Cour suprême américaine contre les syndicats, selon la CSQ

QUÉBEC, le 27 juin 2018 - Réunis en congrès à Québec, les membres de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) dénoncent fermement la décision de la Cour suprême des États-Unis qui déclare inconstitutionnelle, à cinq juges contre quatre, la cotisation syndicale obligatoire pour le personnel de la fonction publique fédérale.

« Cette décision de la Cour suprême est une gifle en pleine figure pour le personnel de tout le secteur public des États-Unis : le personnel de l’éducation, de la santé et des services sociaux, des services municipaux, etc. », déplore Louise Chabot, présidente de la CSQ.

Des attaques constantes

Cette dernière rappelle que cela fait des années que le mouvement conservateur américain attaque par tous les moyens le mouvement syndical en prétextant notamment que la cotisation obligatoire est une atteinte à la liberté d’expression des personnes salariées.

Ces organisations de droite ont réussi aujourd’hui à convaincre la majorité des juges de la Cour suprême que le fait, pour les organisations syndicales, de faire déterminer les salaires et les conditions de travail constituait une action politique, considérant leurs impacts sur le budget fédéral.

Faire taire les syndicats

« Les fondations conservatrices qui ont financé cette cause jusqu’à la Cour suprême savent que les organisations syndicales sont une voix forte pour les travailleuses et les travailleurs, et qu’elles peuvent transformer leurs paroles en action collective. C’est pour cette raison qu’elles veulent les faire taire en les privant de leur financement », clame la présidente.

Bien que la situation soit très différente au Québec, puisque les organisations syndicales ne peuvent faire de contributions politiques, cette décision nous rappelle que les droits des travailleuses et des travailleurs ne sont jamais acquis.

« Il faut être vigilants et agir collectivement pour éviter de tels reculs et promouvoir une plus grande justice sociale pour tous. C’est justement sur ce thème que porte notre congrès 2018 », conclut Louise Chabot.

La CSQ prendra connaissance du jugement de façon plus approfondie au cours des prochaines semaines.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...