Édition du 11 décembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Le néolibéralisme qui détruit tout sur son passage

Les deux essais qui ferment la saison hiver-printemps chez Écosociété ont, à première vue, très peu de choses en commun. Le premier fait l’éloge de la beauté d’un petit village du Kamouraska, de la grandeur de ses personnages et de son identité. Le second vise à faire le récit global — avant, pendant et après — d’une des tragédies les plus importantes et meurtrières de l’histoire canadienne, celle de Lac-Mégantic. Toutefois, leur critique sévère du néolibéralisme, qui détruit toutes les particularités locales et qui subordonne la sécurité des personnes aux impératifs du profit maximum, est le pivot central qui permet de faire le pont entre ces deux ouvrages et de réconcilier leurs différences.

Gens de mon pays, de Roméo Bouchard, est un témoignage intimiste de Saint-Germain de Kamouraska, et des personnages qui l’habitent. Conteur insoupçonné, Roméo Bouchard décrit les petits et les grands événements qui ont forgé l’esprit des lieux, mais aussi le caractère des hommes et des femmes qui ont croisé sa route. On ressort de ce voyage transformé, avec le sentiment d’en savoir un petit peu plus sur tous les pays qui forgent le Québec et que l’on regardera sûrement avec beaucoup de tendresse. Ça sent la terre et ça respire la liberté.

Mégantic : une tragédie annoncée, d’Anne-Marie Saint-Cerny, met en lumière le laxisme érigé en système qu’ont engendré des années de laisser-faire et un à-plat-ventrisme des pouvoirs publics devant des entreprises toutes puissantes. Le cas de Mégantic sur ce point est l’arbre qui cache la forêt : les différentes dynamiques ayant mené à cette tragédie existent toujours et pas seulement dans le secteur ferroviaire.

Enfin, nous profitons de l’arrivée de l’été pour remettre de l’avant un livre qui nous a particulièrement marqués : Kuei, je te salue, de Deni Ellis Béchard et Natasha Kanapé Fontaine. Cet échange épistolaire éclaire d’une lumière vibrante la sombre actualité de trop de communautés. Les auteurs nous proposent d’ouvrir les yeux et de confronter nos préjugés, nos méconnaissances, nos privilèges invisibles, notre colonisation intériorisée.

Bon été et surtout bonne lecture !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...