Édition du 24 avril 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Les Teamsters se donnent un mandat de grève au CP

LAVAL, QC, le 6 avril 2018 - Les membres de la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada (CFTC) œuvrant pour le Canadien Pacifique (CP) ont voté à 94.2 % pour se doter d’un mandat de grève. Quelque 3000 chefs de train et ingénieurs de locomotive pourraient donc débrayer le 21 avril 2018 à 0 h 01.

Le CP exige des coupures et des concessions tout en continuant d’afficher des bénéfices qui se chiffrent dans les milliards de dollars. L’entreprise a également rejeté la quasi-totalité des solutions avancées par le syndicat des Teamsters aux problèmes allant de la fatigue en milieu de travail à la politique disciplinaire abusive de l’employeur.

« Bien que nous négocions de bonne foi, il s’agit de la troisième fois en six ans que nous nous dotons d’un un mandat de grève au CP, a expliqué le président de la Conférence ferroviaire, Doug Finnson. Or, nous voulons simplement un renouvèlement juste et raisonnable de notre convention collective. Nous mettrons tout en œuvre afin de parvenir à un règlement négocié, mais aussi acceptable pour nos membres afin de s’attaquer aux problèmes majeurs qui minent l’entreprise. »

Le bénéfice du CP en 2017 a atteint 2,4 milliards de dollars, en hausse de 1 milliard de dollars depuis 2014, même si les ventes ont peu changé au cours de la même période. Cette hausse des bénéfices malgré une stagnation des ventes est attribuable à des coupures, des mises à pied, des fermetures et à une politique disciplinaire excessive. De plus, le CP oblige les équipes de train à être disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et les fait travailler bien au-delà de leur point d’épuisement.

Cela a mené à plusieurs milliers de griefs contre l’entreprise. Les niveaux de fatigue des équipes de train ont été décrits par Transports Canada comme une « menace immédiate » à la sécurité ferroviaire.

Le CP a reconnu en 2017 que leurs actions avaient créé un climat d’animosité chez les travailleurs.

La convention collective est échue depuis le 31 décembre 2017. Les négociations ont débuté le 16 novembre 2017 et les médiateurs fédéraux ont été nommés dans le dossier le 29 janvier 2018.

Les syndiqués Teamsters œuvrant pour Canadien National, un concurrent du CP, sont en train de ratifier une nouvelle convention collective. Cela assurera une paix industrielle chez l’entreprise pour dans un avenir prévisible.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...