Édition du 14 août 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé

Règlement sur la certification des résidences privées pour aînés (RPA) - Pour la FSSS-CSN, ce règlement soulève bien des questions sur la sécurité des aîné-es

MONTRÉAL, le 28 mars 2018 - La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) s’inquiète que le nouveau règlement sur la certification des résidences privées pour aîné-es (RPA) mettent en danger la sécurité des aîné-es qui sont hébergés dans ces résidences. Pour la FSSS-CSN, le gouvernement doit prendre ses responsabilités et s’assurer que les soins qui sont donnés dans les résidences privées sont de qualité et sécuritaires.

Pour la FSSS-CSN, ce nouveau règlement qui entrera en vigueur le 5 avril prochain vise beaucoup plus à répondre aux préoccupations des propriétaires de résidences privées qu’à assurer la sécurité de l’ensemble des aîné-es des résidences privées. Dans certains cas, le règlement ajoute des outils nécessaires pour améliorer les soins aux aîné-es, notamment en ce qui concerne l’augmentation du ratio de personnels de surveillance dans certaines résidences. Dans d’autres, plusieurs questions demeurent. Pour certaines catégories de résidences, le gouvernement permettra que la sécurité et le bien-être des résident-es soient assurés par des bénévoles ou des résidents plutôt que par du personnel qualifié.

Est-ce que le gouvernement va annoncer une augmentation des suivis d’évaluation pour s’assurer que les résidences respectent bien la catégorie de résidence ? Comment les résidences visées par cet assouplissement s’assureront de toujours pouvoir compter sur des bénévoles ou des résidents pour assurer la surveillance ? Est-ce que des formations seront données par les résidences pour s’assurer que les bénévoles et résidents soient en mesure de bien effectuer les tâches qu’on veut leur donner, notamment la réanimation cardio-respiratoire (RCR) ou le secourisme général ? Comment des résidents pourront assurer une évacuation en sécurité dans des cas d’incendie par exemple ? Autant de questions qui ont tout pour soulever des inquiétudes.

« Ce que l’on craint, c’est de voir s’intensifier le désengagement de l’État envers les aîné-es alors pourtant que les besoins vont en grandissant. On le sait, la population vieillit. Pourtant, le gouvernement n’ouvre aucune place en CHSLD et il est laxiste quand vient le temps d’évaluer en continu le profil des aîné-es en résidence privée. Il annonce maintenant qu’il assouplit la surveillance pour certaines résidences, alors qu’il vient d’annoncer qu’il prendra une part plus grande de la facture pour installer des gicleurs. Ce qu’on aurait voulu voir, c’est un gouvernement qui s’engage fermement pour la sécurité des aîné-es. Malheureusement, nous avons l’impression que ce n’est pas le cas », lance Gilles Gagné, représentant du secteur des centres d’hébergement privés à la FSSS-CSN.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Santé

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...