Édition du 21 novembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Points de mire du 31 octobre 2017

Contre le racisme, le sexisme et les politiques écocidaires, la résistance s’organise !

Dans ces points de mire, Presse-toi à gauche présente synthétiquement des éléments d’analyses des articles publiés dans l’édition de la semaine et explicite ses partis-pris sur les points d’actualité et les débats en cours. Points de mire, pour bien marquer où nous voulons en venir !

Agir contre la montée du racisme

La lutte contre le racisme s’organise au Québec comme ailleurs dans le monde. Le 12 novembre prochain se tiendra à Montréal une grande manifestation contre le racisme à l’appel de plus de 100 groupes afin de reprendre l’initiative. La manifestation veut s’opposer au racisme, mais également à toutes les formes d’oppression : “Opposons-nous au racisme, au colonialisme, au machisme, à la transphobie, à l’islamophobie et à toutes les formes de haine véhiculées par l’extrême-droite ; défendons une société sans frontières, solidaire et inclusive.... Pas étonnant que laFédération des femmes du Québec organise un contingent dans le cadre de cette manifestation, car la loi 62 frappent des personnes marginalisées, particulièrement les femmes musulmanes qui portent le niqab ou la burqa.”

Eve Torres souligne les dangers de l’utilisation de ces polémiques sur la diversité et sur les politiques de division avec lesquels jouent les partis politiques en prétendant qu’il n’existe pas de racisme systémique au Québec. Elle écrit qu’il faut reconnaître : “Que nos concitoyenNEs de confession musulmane, comme les autres, font partie intégrante de notre société et qu’ils s’y impliquent chaque jour par leur travail, leur engagement citoyen et qu’ils/elles contribuent sans aucun doute à la croissance économique et sociale de notre société.

Dénoncer le sexisme et la violence faite aux femmes

Les femmes refusent le sexisme et la violence. Aux États-Unis, c’est une véritable vague de dénonciations qui se développe. Dans un reportage percutant, Mathieu Magnaudeix rend compte de la révolte des femmes américaines contre Trump et tous les Weinstein. La vidéo du discours de Rose McGowan que l’on retrouve dans cet article est particulièrement inspirante.Ce mouvement trouve des échos tant en Europe qu’en Amérique latine. Nous en rendons compte.

Alors que ledéni de la culture du violdoit encore être dénoncé, la Fédération des femmes du Québec, toujours sur la brèche, organisela campagne des 12 jours d’action contre les violences envers les femmes, du 25 novembre au 6 décembre 2017. “Cette année, la campagne a comme but spécifique d’expliciter ce que sont les violences systémiques, en mettant l’accent sur les expériences vécues par les femmes habituellement reléguées aux marges (femmes racisées, autochtones, queers, non hétérosexuelles, trans, en situation de handicap, etc.).”

Contre les politiques écocidaires : faire face à l’irresponsabilité des élites économiques et politiques

Le gouvernement Trudeau soutient la construction de pipelines qui permettront la poursuite de l’exploitation du pétrole tiré des sables bitumineux. Et ce gouvernement ose prétendre qu’il défend les accords de Paris et qu’il s’oppose au basculement climatique auquel nous faisons face et qui prépare des catastrophes environnementales. Le gouvernement Couillard s’inscrit dans le même type de démagogie. Il fixe des objectifs de réduction des gaz à effet de serre (GES) sans se donner aucun moyen pour parvenir à de tels objectifs. Plus, il adopte une loi et des règlements qui vont permettre que des pétrolières et des gazières puisent faire des forages partout sur le territoire du Québec. C’est pourquoi “le Regroupement vigilance hydrocarbures Québec, Boréalisation, Eau Secours, Équiterre, la Fondation David Suzuki, Greenpeace et Nature Québec s’unissent pour vous demander de signer et de partager massivement une pétition citoyenne demandant le retrait complet de ces projets de règlements ainsi qu’un plan de sortie rapide et complet de la filière pétrolière et gazière au Québec.. Éric Pineault, dans une conférence donnée à Québec le 25 octobre dernier, explique l’ensemble du système de contraintes et de collusion qui amènent les élites économiques et politiques à refuser toute démarche conséquente vers la transition énergétique. Il n’est guère étonnant que le nouveau ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Moreau “traite à la légère l’indignation de la population, et le triomphaliste programme du congrès de l’APGQ, qui tient pour un fait accompli la relance du développement du pétrole et du gaz québécois.”

Au niveau international, la Catalogne s’est vue nier ses droits démocratiques les plus élémentaires. L’État espagnol a mis la Catalogne en tutelle. Le gouvernement Rajoy a dissous un parlement élu. Il a accusé de trahison et de rébellion des dirigeant-e-s qui avaient permis l’expression de la volonté populaire dans un référendum que le gouvernement espagnol a tenté d’empêcher par la répression. Comment les gouvernements des pays de l’Union européenne ont-ils réagi face à une telle situation ? Ils ont soutenu le gouvernement et les mesures répressives du gouvernement espagnol. Le gouvernement Trudeau a repris la même orientation antidémocratique. Toute cette affaire démontre le caractère restreint de la démocratie dans laquelle nous vivons.

De nombreux autres articles nous permettent de nous intéresser à des enjeux essentiels sur différents continents. Notre chronique sur les livres est particulièrement riche cette semaine. Indiquons tout de même une vidéo avec Alain Denault sur son dernier livre intitulé “Le totalitarisme pervers d’une multinationale au pouvoir” où il nous tient des propos particulièrement décapants...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...