Édition du 14 novembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Mouvement contre le racisme

« En finir avec la polarisation… est-ce possible ? »

Lorsqu’un choix personnel perdure en un enjeu politique... Quelle société pensons-nous vraiment construire ? De Bouchard Taylor en passant par la charte des valeurs à la loi 62, le foulard et le niqab n’ont de cesse de déchaîner les passions. Passions vraiment ou détournement de l’attention ?

Les "pro-choix" défendront la liberté de conscience au nom des droits fondamentaux, les "anti" brandiront la laïcité à outrance en oubliant son essence. Et touTEs les politicienNEs sans exception tombent dans l’utilisation de ce mode de vie personnel en laissant la population se débrouiller avec son ressentiment, avec ses perceptions, ses contradictions et démons historiques (que l’on parle du rapport à la religion, à l’oppression des peuples autochtones et à la domination anglophone) et on saupoudre le tout de jeux médiatiques déplorables.

Alors que faire ? Comment se sortir de ces débats incessants et polarisants pour que nous puissions passer à un autre niveau pour le Québec que nous voulons ? Et si nous osions faire appel à l’intelligence collective…

Dans une société juste et démocratique, il ne peut être acceptable de sacrifier une partie de ses ConcitoyenNEs pour soulager le peuple et l’empêcher de voir clair sur la réalité des enjeux de notre société. Sommes-nous encore au temps des jeux du cirque à Rome où l’on offrait des gens en sacrifice dans l’arène en distribuant quelques miches de pain à une foule déchaînée par ce semblant de considération ? Nous ne sommes pas ce Peuple-là !

Pour mettre un terme à cette mascarade qui dure depuis 10 ans maintenant, Il faudrait qu’enfin un parti ait le courage de dire que c’est assez. De réaffirmer, sans doute, que notre État est laïc et qu’il gouverne en conséquence. Qu’il est clair que sans blâmer les individus, il n’en demeure pas moins qu’il y a un sérieux problème de racisme au Québec et une visibilité accrue de l’extrême droite. Eh oui, nous avons une responsabilité collective de lutter contre ces phénomènes.

Un parti qui a le courage de dire que les enjeux des vêtements que portent une minorité de nos concitoyenNEs ne doivent pas être utilisés pour cacher nos véritables préoccupations comme l’éducation, la santé, l’économie, l’emploi, la discrimination, le logement, les aînéEs....

Un parti qui oserait parler à la population en les rassurant, mais aussi en affirmant dans ses positions que le choix personnel de quelques minorités ne sera plus le centre des débats. Que nos concitoyenNEs de confession musulmane, comme les autres, font parti intégrantes de notre société et qu’ils s’y impliquent chaque jour par leur travail, leur engagement citoyen et qu’ils/elles contribuent sans aucun doute à la croissance économique et sociale de notre société.

Ceci étant dit le débat doit se clore et il est impensable qu’aucun parti ne puisse avoir le courage politique de dire "stop" ! Les QuébécoisEs méritent mieux !

Nous sommes prêtEs à donner le meilleur de nous-mêmes parce que nous voulons ce qu’il y a de mieux pour notre avenir et celui de nos enfants. Quel gouvernement, quel parti politique saura être le reflet des attentes de la population, la rassurer et l’accompagner dans son épanouissement et sa croissance ?

Ce meilleur de nous même nous sommes souvent capables de le donner à des inconnuEs pour les impressionner, les rassurer, gagner leur confiance... Pourquoi ne pas commencer par les gens qui nous sont proches et qui votent pour nous avec espoir ?

Un autre Québec est possible, bâtissons-le dès aujourd’hui avec celles et ceux qui sauront être les porteurs de l’unité de notre nation.

Eve Torres

Diplômée en droit et sciences sociales, Eve Torres est une citoyenne engagée depuis plus de 15 au sein de la société Québécoise.
Militante féministe et antiraciste, elle œuvre de son mieux pour la justice sociale. Par sa participation active sur le terrain auprès des centres de femmes, des personnes âgées, des itinérants et des jeunes, elle puise sa motivation quotidienne.
Aussi, c’est comme coordonnatrice de l’organisme LaVOIEdesFemmes depuis 4 ans, qu’elle ancre sa volonté de porter la voix des femmes issues des minorités et de travailler toujours plus fort à bâtir des ponts pour construire le Québec de demain et s’inscrire dans son Histoire.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Mouvement contre le racisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...