Édition du 9 octobre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Stratégie nationale de production de bois : De sérieuses réserves sur le projet gouvernemental

Nature Québec a de sérieuses réserves concernant la Stratégie nationale de production de bois, soumise à une consultation à l’été 2018, laquelle vise une plus grande valeur ajoutée dans la production de bois au Québec. Même en donnant son appui de principe, Nature Québec exige le maintien des acquis environnementaux, tel l’interdiction du recours aux phytocides chimiques en forêt. Nature Québec insiste enfin sur un réinvestissement dans l’aménagement des forêts méridionales.

Par ailleurs, Nature Québec ne donne pas son aval à la cible de 25 % pour la mise en place d’aires d’intensification de production ligneuse (AIPL). La détermination de ces cibles devrait plutôt se faire à la suite de consensus régionaux en respectant les objectifs d’aménagement écosystémique de la forêt. Nature Québec ne voudrait pas que cette stratégie conduise à réintroduire des pratiques forestières ayant un impact important sur l’environnement. La poursuite de la rentabilité économique à court terme pourrait laisser de côté les acquis environnementaux en forêt et favoriser l’introduction à grande échelle de monocultures, de clones, de fertilisation et de drainage du sol.

Le document de consultation montre aussi que seulement 56 % du volume de bois disponible a été récolté au cours de la période de 2013-2018.

« Il faudrait donner la priorité à l’approvisionnement des bois disponibles, mais non récoltés à court, moyen et long terme avant d’augmenter les possibilités forestières », indique Louis-Philippe Ménard, chargé de projet Forêt chez Nature Québec.

Pour Nature Québec, la situation est encore plus criante en forêt méridionale. La Stratégie nationale de production de bois doit s’intéresser prioritairement à la forêt feuillue du sud du Québec, qui malgré sa proximité des communautés régionales et son grand potentiel, a toujours été le parent pauvre de la foresterie québécoise.

« La pleine mise en valeur de la forêt méridionale, en plus de maintenir la biodiversité, pourrait devenir un levier économique pour plusieurs régions québécoises », termine M. Ménard.

Le mémoire de Nature Québec est disponible ici.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...