Édition du 13 février 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec

« Pourquoi le mot islamophobie nous met mal à l’aise ? »

Il faisait froid, très froid, comme l’année passée d’ailleurs. C’est janvier au Québec, c’est peut-être aussi les événements. Le 29 janvier c’est la mort de six musulmans tués par un individu québécois pure laine aux idées d’extrême droite. Y a de quoi avoir froid dans le coeur.

Mais est-ce simplement un individu ou un extrêmiste ? C’est le même débat qu’en 1989 avec Marc Lépine et le drame de la Polytechnique. S’attaquer qu’à des femmes ou qu’à des Musulmans ne relèvent pas du crime politique mais de la folie ? Ben voyons donc.

C’est cette aveuglement qui a fait toute l’importance du discours de Justin Trudeau aux commémorations à Québec le 29 janvier 2018. Il a posé carrément la question :

« Pourquoi le mot islamophobie nous met mal à l’aise ?…..On sait c’est qui les racistes...C’est l’autre… »1

Justin Trudeau est allé au coeur du questionnement. Il faut arrêter de se voir comme société tolérante mais de regarder toutes les formes de discriminations systémiques que vivent les personnes immigrantes : non reconnaissance des diplômes, discrimination en emploi, accès difficile au logement. En plus de toutes ces discriminations, elles sont victimes de mépris dans la vie en société. Leur religion, leur habillement font qu’elles reçoivent insultes, paroles blessantes, signes disgracieux et maintenant agressions et voie de faits.

Crimes et incidents haineux à Québec 2

Crimes haineux Crimes haineux
contre les Musulmans % des crimes
contre les Musulmans Total dossier
de la police
2015 25 7 28% 33,532
2016 57 21 37% 33,436
2017 71 42 59% 35,035

« Le climat au Québec n’est pas unique. Un sondage mené deux semaines après la tuerie de la Grande mosquée de Québec a révélé que 46% des Canadien-ne-s ont une vision négative de l’Islam. Il y a eu une augmentation de 253% des crimes haineux contre des Musulman-e-s canadien-ne-s entre 2012 et 2015. » 3

Au Québec, les dérives identitaires de la Charte des valeurs ont laissé des traces dans toutes les communautés immigrantes. Et les dirigeants et dirigeantes politiques ont beau appeler à la tolérance :de Justin Trudeau. à Philippe Couillard, à Valérie Plance et Régis Labeaume, définir le 29 janvier comme une journée contre l’islamphobie demeure encore lettre morte. Et que dire de la loi 62 et de la commission sur le racisme systémique que le PLQ a dévié de ses objectifs premiers pour les concentrer sur l’emploi. Ce seul fait en soi montre comment on ne veut pas reconnaître nos propres manifestations de racisme. A ce chapitre la CAQ et le PQ ont fait montre d’un grand aveuglement en refusant de qualifier la société québécoise de société vivant l’islamophobie.

Il faut reconnaître que notre société est bâtie sur des structures racistes, xénophobes,islamophobes, sexistes et homophobes. Et que cela nourri le patriarcat. Et il va falloir aussi poser des gestes. Pas juste des commémorations sur le bien vivre ensemble et sur la tolérance en laissant à chacun de faire son possible. C’est un sujet de société et ce sont des structures sociales qu’il va falloir changer.

Il faut aussi réfléchir, comme le demande Justin Trudeau, sur la montée de la droite et de l’extrême droite partout dans le monde avec Trump et Le Penn mais aussi ici avec Atalante, La Meute, Storm Alliance, les Soldats d’Odin etc. Les médias donnent maintenant une couverture bien plus grande à l’extrême droite. Leurs idées sont plus diffusées et les préjugées racistes font boule de neige. E la peur de l’autre , de l’étranger est ainsi propagée.

« Les médias de Québec ont consacré en 2017 six fois plus d’espace aux groupes d’extrême droite (+588%) qu’en 2016. »4

Ce n’est pas un hasard si les crimes haineux ont augmenté au Québec et aussi dans la belle Ville de Québec… et oui monsieur Labeaume.

« En 2017, la Ville de Québec rapporterait plus de 40 crimes haineux. La Ville de Montréal 250 crimes haineux, 116 reliés à la religion ( dont 59 l’Islam) 75 reliés à l’origine ethnique ( dont 35 visaient des Arabes ou d’Asie occidentale ).
Selon Statistiques Canada, l’augmentation la plus importante du nombre absolu de crimes haineux déclarés par la police au pays est au Québec ; 270 en 2015, 327 en 2016 ( augmentation de 20%) Les chiffres pour 2017 ne sont pas encore disponibles. » 5

« Moins de crimes haineux par capita à Québec qu’à Montréal ou à Sherbrooke a soutenu cette semaine le maire Labeaume. C’était peut-être vrai en 2015, mais pas en 2016, où on compte 7,1 crimes haineux par 100,000 habitants à Québec contre 4,7 à Montréal.
Les crimes haineux ont triplé à Québec entre 2015 et 2016. Cela peut s’expliquer par une hausse des dénonciations , croit la capitaine de la police de Québec, Dominic Gaudreau. »6

Justin Trudeau a raison, il faut se poser des questions et remettre en question nos structures discriminatoires, racistes et sexistes. Ces meutres ne sont pas des actes de folie mais de haine. C’est pour cela qu’il faut continuer de se souvenir et de commémorer le 29 janvier….pour en finir avec la haine. Mais il va falloir aller plus loin et faire de l’islamophobie, du racisme, du sexisme, de l’homophobie un réel questionnement de société et prendre les moyens pour faire une vraie révolution d’idées et changer le monde dans lequel on vit puisque des gens n’y trouve pas leur place. Notre société doit être inclusive et tolérante.

Chloé Matte Gagné

Notes
1. Trudeau s’attaque à la haine envers l’Islam, Isabelle Porter, Le Devoir 30 janvier, p . A1,
2. Ce que disent les chiffres, Le Soleil, 27 janvier 2018, p. 20
3. Nous refusons d’oublier. Des quartiers se rassemblent contre l’Islamophobie, Communiqué de presse 28 et 29 janvier, Comité 29 janvier CDN/NDG/Westmount,Comité 29 janvier Plateau Mont Royal,
Les voisin-e-s de Verdun en lutte contre l’islamophobie !,Villeray contre l’Islamophobie, Montréal Nord.
4.L’extrême droite envahit l’espace public, François Bourque, Le Soleil, 27 janvier 2018, P. 20
5.Attentat de Québec : de la haine est née la fraternité. Lisa-Marie Gervais, Le Devoir 20-21 janvier, P. A12
6. Ce que disent les chiffres, Le Soleil, 27 janvier 2018, p. 20

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Québec

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...