Vous êtes ici : Accueil > Opinions > La butte de Vimy

mardi 10 avril 2007, par Alexandre Boulerice

Enregistrer au format PDF impression
|

Opinion

La butte de Vimy


Les autorités célébraient dernièrement le rôle déterminant des soldats canadiens dans l’immonde bataille de Vimy en 1917. À ce moment, des milliers de pauvres bougres se sont fait massacrer pour prendre possession d’une colline. Fauchés trop tôt, enlevés à la vie et à leurs amours.

Pourquoi ? Parce que le Canada se trouvait aux ordres de la Grande-Bretagne, et que celle-ci répondait à l’appel de la France, alors aux prises avec l’Allemagne de William II.

Pourquoi ? Parce que ces deux nations européennes se livraient une lutte à finir pour le contrôle de matières premières, de colonies, de marchés extérieurs. Une guerre de bourgeois qui voulaient faire encore plus de fric. Une guerre purement capitaliste, sur le dos des ouvriers et des paysans. Remarquez, aujourd’hui, plus personne n’y pense. À quoi bon. Il n’y a que le « sacrifice » et la « bravoure » à célébrer.

Vous entendrez encore moins le rappel qu’à l’époque, les seuls à avoir refusé cette boucherie, à avoir rejeté l’appel de l’ « union sacrée » au sein de chacune des nations, étaient les militants et militantes communistes.

Cruel, mais habituel regard sur le passé : les perdants de l’histoire ne peuvent avoir eu raison. Même contre la barbarie et l’inhumanité.

Alexandre Boulerice