Édition du 16 octobre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Point de mire du 22 mai 2018

Une grande marche commence toujours par un premier pas

Dans ces points de mire, Presse-toi à gauche présente synthétiquement des éléments d’analyses d’articles publiés dans l’édition de la semaine et explicite ses partis-pris sur les points d’actualité et les débats en cours. Points de mire, pour bien marquer où nous voulons en venir !

Pierre Beaudet revient sur cette vaste rencontre de la gauche anti-capitaliste qu’a été La Grande transition (LGT) qui s’est tenue à Montréal du 17 au 20 mai dernier : « on s’est retrouvés un peu surpris avec plus de 1600 participants. Autre caractéristique, la moyenne d’âge devait être autour de 28 ans. Enfin, il y avait une grande diversité linguistique et communautaire. Plus encore, c’était magnifique comme débat, avec des explorations, des recherches et des communications riches et diversifiées, décomplexées à la fois de l’académisme au collet monté et des formules simplistes. »

Environnement

Les 23 et 24 mai prochains se tient à Montréal le Sommet pour une transition énergétique juste. Roger Rashi en profite pour brosser un tableau de l’origine de ce concept et fait la démonstration qu’il peut devenir la pierre angulaire d’un programme de dépassement du capitalisme, nécessaire pour une réelle lutte aux dérèglements climatiques.

De plus, Anne-Céline Guyon a offert une conférence sur la transition énergétique nécessaire à la lutte aux dérèglements climatiques lors de l’événement « La Grande Transition » la semaine dernière à Montréal. Presse-toi à gauche vous offre une retranscription de cette présentation.

Journée des Patriotes

Nous republions deux articles de Pierre Beaudet en cette Journée des Patriotes, articles qui rappellent que cette lutte en fut une pour une société républicaine sans distinction de langue, d’origine et qui offrait la citoyenneté aux peuples autochtones, un programme fort progressiste même avec des lunettes du XXIe siècle. Il souligne le rôle réactionnaire des élites de l’époque qui étaient effrayées par les risques de débordements d’une telle bataille. De quoi nous rappeler que ces mêmes élites existent toujours aujourd’hui et qu’elles sont toutes aussi effrayées par les classes populaires qu’elles s’efforcent de maintenir à l’écart des frileuses tentatives de faire du Québec un pays.

Faire face à l’offensive de Trudeau en faveur de Kinder Morgan

Une importante mobilisation se construit actuellement pour réagir aux intentions de Justin Trudeau de forcer le passage de l’oléoduc Trans Mountain en Colombie-Britannique. Contre le lobby des énergies fossiles, le gouvernement de l’Alberta et les apôtres du libre commerce, il y a mobilisation populaire. Ça débute à Montréal le 27 mai et nous devons tous et toutes y être.

L’extrême-droite mobilise

Encore une fois, les marchands de haine tentent de se donner une image de « bons citoyen.e.s pas racistes » à l’occasion d’une manifestation qui s’est tenue à Lacolle le 19 mai dernier. Xavier Camus montre tous les coups tordus de cette mouvance qui n’hésite pas une seconde à mentir sur ses intentions véritables pour se donner des airs de respectabilité. Son analyse tend aussi à démontrer une certaine connivence des forces policières avec cette mouvance.

Élections en Ontario

Karl Nerenberg nous résume les faits du début de la campagne électorale ontarienne, notamment le premier débat télévisé. Si les conservateurs sont toujours en tête, le NPD se démarque et prend une solide deuxième place alors que les libéraux sont relégués loin en troisième position. Il souligne notamment le rôle clé de la chef des sociaux-démocrates Andrea Horwarth. Rien n’est joué dans cette campagne même si les conservateurs profitent une fois de plus des espoirs déçus d’un gouvernement libéral pour aspirer au pouvoir.

Sur la scène internationale

Le Moyen Orient

Le Moyen Orient demeure à l’avant scène de l’actualité. Pour pousser la réflexion sur la situation l’article Palestine-Israël. L’inéluctable effondrement des accords d’Oslo place les effets des accords d’Oslo d’abord du côté d’Israël en montrant la militarisation couverte par l’idéologie sioniste « les dirigeants israéliens ont lancé à la faveur de ce néo-sionisme quatre guerres contre la Cisjordanie et Gaza, la dernière à l’été 2014, mus en cela par une conviction bien ancrée selon laquelle le conflit avec les Palestiniens était une lutte existentielle qui ne pouvait avoir d’autre solution qu’une reddition totale et forcée du peuple palestinien. » Il décrit aussi le rôle des États-Unis dans cette offensive antipalestinienne « Avec l’arrivée au pouvoir de Donald Trump en janvier 2017, ce pays sera clairement passé d’une simple gestion de la crise à une véritable démarche de liquidation des éléments clés de la question palestinienne, à savoir la question de Jérusalem et celle des réfugiés. » Il termine en montrant les résultats d’Oslo sur la Palestine, sur le Hamas, sur l’OLP et sur la gauche palestinienne.

La question de l’Iran doit aussi être situé dans la plaque tournante du Moyen Orient :
Moyen-Orient : « Une guerre est à l’horizon » L’auteur analyse le contexte en fonction des forces en présence. « Cette alliance tripartite États-Unis – Israël – Arabie Saoudite agit avec des motivations communes, notamment celles de contenir agressivement l’influence régionale de l’Iran, croissante depuis l’invasion américaine de l’Irak en 2003. Les trois alliés sont aujourd’hui clairement dans une posture guerrière vis-à-vis de l’Iran. » 

« Il existe bien une contre-alliance Russie – Iran – Syrie de Bachar Al-Assad mais elle souffre, d’un côté, de la faiblesse économique de la Russie dont la puissance ne peut pas être comparée à celle des Etats-Unis et, de l’autre côté, de la faible légitimité et de la faible autonomie du gouvernement syrien ». Il explique ensuite la place de l’Europe dans ce rapport de forces et montre son incapacité à agir. Il finit en analysant la nouvelle politique internationale de Trump.

Les États-Unis

Yves La Neuville nous résume le livre de Bernie Sanders sur sa vison des États-Unis.
Notes de lecture sur NOTRE RÉVOLUTION de Bernie Sanders Il mentionne qu’en première partie du livre de Sanders, c’est l’explication de la tournée de celui-ci à travers les États-Unis pour la campagne électorale des Démocrates. Mais l’auteur insiste surtout sur le programme politique de Sanders. En lisant sa synthèse, on a la le portrait actuel des États-Unis « Il faut donc en finir avec l’évasion fiscale et il nomme les dix champions de l’évasion fiscale comme IBM, Xerox, American Airlines, Boeing, etc. Il faut aussi réformer l’impôt sur le revenu des personnes. Il propose proposé d’augmenter les impôts progressifs des foyers les plus riches (gagnant plus de 200 000$) ce qui toucherait 2,1% des Américains » et en même temps, à travers les revendications que Sanders met de l’avant, un autre avenir possible pour les États-Unis.

Le mouvement des femmes

En Irlande, le mouvement des femmes mène une lutte sans merci pour le droit à l’avortement. Le 25 mai, l’Irlande demandera à la population, par voie de référendum, de libéraliser le droit à l’avortement. L’article situe d’emblée l’Irlande : « Après Malte, l’Irlande est le pays de l’Union européenne ayant les lois les plus restrictives concernant l’avortement. » 14 ans de prison comme peine maximale pour aider une femme à se faire avorter obligent les femmes à aller ailleurs en Europe pour exercer leur choix. Les auteures décrivent aussi comment s’est organisé le mouvement de protestation en petits groupes d’autogestion et comment ce mouvement a aussi contourné le discours des élites sur le droit pour les cas extrêmes en exigeant le droit à la pilule du lendemain et en dénonçant les attitudes hypocrites entre autre celle de l’Église catholique. Les auteures ont aussi insisté : « En terminant, il est important de placer la lutte « Repeal the 8th », pour les droits à l’avortement en Irlande, dans son contexte international qui voit ces derniers mois un regain des mouvements féministes à échelle globale. En effet, les mouvements comme #MeToo et #TimesUp démontrent la volonté d’exposer la réalité du sexisme et de la culture du viol, omniprésentes dans la société actuelle »

Sur l’écologie

Dans cet article : Sortir du système agroalimentaire extractiviste, destructeur de l’environnement et de la santé fort complet est abordé l’agriculture industrielle actuelle dans ses conséquences les plus néfastes : « N’oublions pas que 80 % des ressources communes sont utilisées par 20 % de la population. Au-delà de ce vol, ce que l’on nomme les externalités négatives - pollutions, casses environnementales, destructions diverses, pertes de territoires pour les populations, travail sous-payé résultant de ces pillages - sont mises à la charge de la nature et de l’ensemble des peuples. L’accumulation des profits capitalistes résulte de cette double action : privatisation de la ressource commune, et mise en commun de l’ensemble du négatif : dérèglement climatique, pollutions, déforestation, pertes de territoires, etc. »

 Il aborde aussi d’autres questions importantes : le caractère destructeur des industries extractives, les liens de l’agriculture et du pétrole, le défi de nourrir la planète.

Art culture et société

Pour participer à l’histoire, un film sur la révolution russe d’octobre qui apparaît presque comme un documentaire tant sa qualité filmographique est grande.

Octobre : dix jours qui ébranlèrent le monde
http://www.pressegauche.org/Octobre... Yvan Perrier nous fait un résumé et conclut : « Ce film mérite d’être vu en raison de l’intention artistique qui habitait Eisenstein quand il a tourné et finalisé l’assemblage du film. Il a voulu montrer qu’un peuple déterminé peut déboulonner un régime en apparence inamovible et renverser par la même occasion un gouvernement fantoche. Mais, pour faire un film d’une telle envergure, il faut pouvoir recourir à des moyens techniques importants. Ce que fait le film. Il s’agit d’une réalisation artistique imposante à plusieurs égards. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...