Édition du 19 novembre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Immigration

Alors qu'on s'apprête à célébrer Fierté Montréal, l'ASFC prépare la déportation d'un militant politique guinéen ciblé pour sa bisexualité

MONTRÉAL, le 28 juillet 2019 – Alors que les célébrations de la Fierté s’apprêtent à débuter à Montréal dans un peu plus d’une semaine, les supporters de Karim*, un réfugié guinéen bisexuel et militant politique, demandent au Ministre fédéral de l’Immigration Ahmed Hussen et au Ministre de la Sécurité Publique Ralph Goodale d’intervenir pour sauver la vie de Karim. Karim, un père, un militant politique et un membre de la communauté LGBTQ+ de Montréal, fait présentement face à la déportation vers la Guinée, un pays où l’homosexualité est illégale. La déportation est prévue pour le 3 août.

« Je n’arrive pas à croire que le gouvernement canadien me ferait ça », a dit Karim. « Ma vie a été détruite en Guinée et ma famille vit cachée. En tant que personne s’identifiant comme bisexuelle, m’envoyer en Guinée, c’est m’envoyer vers ma mort ».

Lundi, afin de tenter de bloquer l’application de cette décision en urgence, l’avocat de Karim, Stewart Istvanffy, va se présenter à la Cour fédérale afin de demander un sursis de déportation, vu l’immense risque que cela poserait pour la vie de son client. Karim a soumis une demande de résidence permanente pour considérations d’ordre humanitaire en février 2018. En mars 2019, la demande a été rejetée, mais une demande de révision judiciaire de la décision a été soumise début juillet dans l’espoir de faire en sorte que les responsables d’Immigration Canada respectent la Charte des droits et libertés.

« Il y a de la discrimination systémique envers les hommes gais originaires de l’Afrique de l’ouest au sein du système d’immigration canadien », décrit Istvanffy. « En fermant les yeux, le Canada abandonne nos valeurs fondamentales et viole le droit international ».

« Nous contestons la décision au sujet de sa demande humanitaire et nous demandons un sursis de déportation. Nous allons nous battre pour que Karim reste ici, en sécurité, avec nous. Non seulement pour son bien-être, mais aussi pour celui de ses jeunes enfants », a ajouté Istvanffy.

« Le mois de la Fierté, un moment où nous célébrons en principe les communautés LGBTQ+, débute dans un peu moins d’une semaine. Au lieu de célébrer, nous sommes toutes et tous réuni.es aujourd’hui, pour nous battre pour sauver une fois encore Karim, un membre en grave danger de nos communautés, du risque d’être séparé de nous et envoyé à une condamnation à mort certaine. Nous demandons aux autorités canadiennes de lui permettre de vivre une vie digne et sécuritaire ici à Montréal où il pourra être lui-même sans peur du danger », a déclaré Meryem Benslimane d’Action LGBTQ avec les immigrantEs et réfugiéEs (AGIR).

« Il y a une crise politique au pays. En tant que membre de l’opposition, c’est certain qu’il ira en prison, et en tant qu’homme bisexuel, c’est sûr qu’il va mourir. Nous avons besoin d’un moratoire sur les déportations vers la Guinée, maintenant », a ajouté Mohamed Barry, de Guinéens Unis pour le statut.

« Il est choquant de penser que le Canada renverra une personne comme Karim vers l’incertitude et la violence. Karim est déjà notre concitoyen. Il est bien intégré au Québec. Il contribue activement à notre société. De plus, comment peut-on expliquer qu’on renverra une personne de la communauté LGBTQ vers un pays où la persécution des minorités sexuelles est bien réelle et où sa vie sera en danger à cause de son orientation sexuelle ? Nous avons des responsabilités et un devoir moral de le protéger. Comment pouvons-nous accepter en tant que société de mettre en danger celles et ceux qui sont venus vers nous pour être en sécurité ? », a déclaré le porte-parole en matière d’immigration de Québec Solidaire, Andrés Fontecilla, tout en appelant ses collègues aux niveaux provincial et fédéral à intervenir.

Karim était un membre actif d’un parti politique de l’opposition ciblé par l’appareil militaire et sécuritaire oppressif de la Guinée. Quand la bisexualité de Karim fut révélée publiquement, un mandat d’arrêt a été émis à son égard (l’homosexualité étant un crime en Guinée). La femme et les enfants de Karim ont dû se cacher et Karim s’est échappé vers le Canada, où il est arrivé en 2016. Sa demande d’asile a été refusée en 2017. Les opposants de son parti ont utilisé l’identité sexuelle de Karim pour discréditer le parti durant les élections guinéennes de 2018, et son parti a réagi en répudiant Karim publiquement.

C’est la deuxième fois que l’ASFC tente de déporter Karim. À l’automne 2017, le Ministre de l’immigration Ahmed Hussen était intervenu pour arrêter la déportation. En 2019, Radio-Canada a révélé que le Canada coopérait secrètement avec le régime guinéen pour décourager les demandeurs d’asile de se rendre au Canada.

* Pour sa sécurité, le vrai nom de Karim n’est pas partagé.

Source : Centre des travailleurs et travailleuses immigrants (CTI)

Centre des travailleurs et travailleuses immigrants (CTI)

http://iwc-cti.ca/

Le Centre de Travailleurs et Travailleuse Immigrant-e-s (CTI) défend les droits des immigrant-e-s dans leurs lieux de travail et se bat pour la dignité, le respect et la justice. Quelques-uns de nos objectifs principaux sont :

• Promouvoir l’éducation populaire, particulièrement en ce qui a trait aux droits des travailleurs et travailleuses
• L’amélioration des conditions de travail pour les travailleurs et travailleuses immigrants
• Organiser une mobilisation autour des problèmes reliés aux conditions de travail, incluant par exemple : les accidents au travail, le harcèlement, les salaires impayés, les heures supplémentaires, le congé de maternité, etc.
• Offrir un espace qui permet aux travailleurs et travailleuses immigrant-e-s de recevoir de l’information, des ressources, et des références.
Nous offrons ces ressources et références en plusieurs langues (Anglais, Français, Espagnol, Hindi, Arabe, Iranien, Bengali, etc.) Joignez-vous à nous pour connaitre vos droits, acquérir les outils qui vous permettrons d’améliorer vos conditions au travail, et pour promouvoir un mouvement pour la justice économique et sociale.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Immigration

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...