Édition du 22 septembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Immigration

L'appel des sans-papiers. la régularisation est la seule solution dans cette période de crise

Montréal le 29 avril 2020 — Dans une lettre ouverte, plusieurs membres sans statut de la communauté appelent les gouvernements fédéraux et du Québec à les inclure dans tous les programmes d’urgence, à les libérer des centres de détention pour migrant-e-s dans le contexte de la pandémie et à régulariser leur statut de manière permanente.

Lettre ouverte
http://www.solidarityacrossborders.org/appeldessanspapiers

Citations de la Conférence de presse

Témoignage de "Diana"
https://docs.google.com/document/d/1GlegnUBgzrimt9HM53Wz9uT76C44kv9hOYb0B0H8tLA/edit?usp=sharing

Témoignage d’"Octavie"
https://docs.google.com/document/d/1Zz4pjFTrdywuGt3DXbtcgPHm5cervVR-15DvhJ6a9_Y/edit?usp=sharing

Eve Marie Lacasse, Coordinatrice de la Ligue des droits et libertés, « En n’accordant pas les mêmes droits aux personnes à statut migratoire précaire et aux sans statut, le Canada et le Québec contreviennent à plusieurs engagements internationaux, mais aussi à leurs obligations domestiques. En vertu de la Déclaration universelle des droits de l’homme et des pactes internationaux qui y sont reliés ainsi qu’en vertu de la Charte canadienne des droits et libertés, les gouvernements doivent s’assurer que les droits humains s’appliquent à tous et toutes, peu importe leur statut. Dans le contexte de crise sanitaire, il est primordial de reconnaître que les effets de la crise peuvent causer des dommages spécifiques à des communautés déjà affectées de manière disproportionnée par des violations des droits humains : les personnes à statut précaire d’immigration ou sans statut font partie de ces communautés. Il faut remédier à la situation de toute urgence. Nous demandons au Québec et au Canada de respecter leurs engagements en faisant le nécessaire afin que les droits humains soient reconnus et respectés pour tous et toutes, peu importe leur statut ».

Rosalind Wong, Solidarite sans frontières : <>

Dr. Arnold Aberman, Collectif soignons la justice sociale : << La santé publique est une question de solidarité sociale, une société répondant aux besoins vitaux de tous, qui comprend l’accès à des soins de santé universels et complets. L’incapacité des migrants sans statut à accéder aux soins de santé pour toutes les conditions médicalement nécessaires, quel que soit leur statut COVID-19, se traduira par des foyers de personnes avec COVID-19 qui deviendront alors la source d’une infection continue. Nous avons le choix : investir dans un système de santé universel et accessible qui protège les travailleuses et travailleurs de santé et leurs patients quel que soit leur statut, ou continuer à stigmatiser et à blâmer les personnes marginalisées pour la persistance de la pandémie ?>>

Source :
Solidarité sans frontières : www.solidaritesansfrontieres.org

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Immigration

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...