Édition du 18 juin 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Éducation

Vivement la création d’un Conseil des universités pour prévenir et combattre l’ingérence politique

Montréal, le 5 juin 2019 – À l’heure où le gouvernement du Québec s’apprête à nommer une nouvelle direction générale à la Télé-Université (TÉLUQ) et verser un dédommagement à son ancien titulaire, M. Martin Noël, relevé de ses fonctions en juillet 2018 par l’ex-ministre de l’Enseignement supérieur, Mme Hélène David, la Fédération québécoise des professeures et professeurs d’université (FQPPU) réitère sa demande de création d’un Conseil des universités indépendant et multipartite pour prévenir et combattre l’ingérence politique dans l’administration des universités.

Il est de notoriété publique que la destitution de M. Noël s’est faite dans un contexte où les médias se sont vus refuser par la ministre l’accès au rapport d’enquête interne à ce sujet. Les présumées irrégularités sont ainsi demeurées confidentielles.

« Pour que l’autonomie universitaire, essentielle à l’administration collégiale des établissements, soit garantie, elle ne doit jamais être assujettie à des gestes discrétionnaires, confidentiels ou partisans. Nous pensons que cette autonomie doit plutôt pouvoir compter sur un organisme conseil permanent qui soit en mesure de mener des enquêtes impartiales. À notre avis, seul un Conseil des universités peut assumer ce rôle, car un tel Conseil serait imputable à la société québécoise dans son ensemble », affirme M. Jean Portugais, président de la FQPPU.

« La mise sur pied d’une telle instance était pourtant une promesse du gouvernement précédent en 2016. Or cet engagement n’a jamais été réalisé, ce malgré les recommandations favorables faites par Claude Corbo à la suite d’une deuxième consultation, dès mars 2017 », poursuit le président. C’est pourquoi la FQPPU appelle le ministre actuel, M. Jean-François Roberge, à avoir le courage politique d’agir là où sa prédécesseure a failli et de créer, enfin, un Conseil des universités que la communauté universitaire appelle de ses vœux depuis de nombreuses années.

– 30 –

Depuis 1991, la FQPPU est l’instance de concertation et de représentation du corps professoral universitaire québécois.

Source : FQPPU

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Éducation

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...