Édition du 17 mai 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Assurance-chômage

Attente record chez Service Canada : au-delà de la situation pandémique

MONTRÉAL, le 1er mars 2022 - Les groupes de défense des droits des chômeuses et chômeurs des quatre coins du Québec mèneront différentes actions aujourd’hui à Montréal, Chicoutimi, Forestville et Rivière-du-Loup afin de dénoncer les importants délais de traitement des dossiers de chômeur.se.s en attente de prestations d’assurance-emploi.

La situation chaotique chez Service Canada ne date pas d’hier or, depuis les derniers mois, les délais pour obtenir des prestations d’assurance-chômage explosent. Au 31 janvier 2022, 300 000 dossiers ne respectaient pas les normes de délai de traitement alors que près de 10 000 dossiers étaient bloqués en raison du piratage des systèmes informatiques de Service Canada.

Les groupes membres du MASSE, dont la principale mission consiste à soutenir les chômeur.se.s dans leurs démarches pour obtenir des prestations en cas de chômage, rapportent recevoir des quantités démesurées d’appels de prestataires privé.e.s de revenus depuis des mois.

« Les retards varient en moyenne entre trois et quatre mois. Dans certains cas, des chômeur.se.s attendent une réponse de la Commission depuis sept mois. Connaissez-vous beaucoup de personnes capables de faire vivre leur famille pendant tout ce temps ? Ce qui est aberrant est qu’il est particulièrement difficile pour les chômeur.se.s d’obtenir un suivi de leur dossier ou de simplement parler à un.e agent.e. Une règle circule notamment selon laquelle les futurs prestataires doivent appeler entre sept et neuf fois avant que Service Canada ne traite un dossier bloqué ». Samuell Beaudoin, responsable à la coordination du MASSE.

Selon Kim Bouchard, avocate au MAC de Montréal et présidente du MASSE, « en aucun cas les chômeur.se.s ne devraient payer les frais d’un système dysfonctionnel dont les lacunes ont été pointées du doigt bien avant la crise sanitaire. Déjà en 2015, le rapport Massé présentait un ensemble de solutions visant à limiter les obstacles administratifs à l’accès aux prestations. Il faut augmenter le nombre d’agent.e.s et bonifier leur formation, simplifier les procédures opérationnelles et les conditions d’admissibilité du régime. Ajoutons qu’il faut cesser la chasse au ’’mauvais.e.s chômeur.se.s’’ qui alourdit inutilement le système. Mais ces solutions demandent un minimum de volonté politique, ce qui semble manquer au gouvernement Trudeau pour l’instant ».

Le Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi (MASSE) rassemble 16 groupes de défense des droits et constitue le plus important regroupement de chômeurs et chômeuses au Québec.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Assurance-chômage

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...