Édition du 29 septembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Décision de Maxi de cesser d'imprimer sa circulaire - Unifor réitère l'importance des circulaires et des Publisacs

MONTRÉAL, le 4 juin 2020 - Tout comme d’autres acteurs de l’industrie, le syndicat Unifor qui représente plus de 70 % des travailleuses et travailleurs dans l’industrie de la forêt et du papier, déplore la récente décision de la chaîne Maxi de cesser de recourir à l’impression et la distribution de circulaires en version papier.

« Nous ne pouvons que déplorer cette décision pour la menace que cela fait planer sur nos emplois dans les usines à papier, en forêt, dans les imprimeries et la distribution. Et c’est sans compter les centaines d’autres qui soutiennent cette chaîne de production », a commenté Renaud Gagné, directeur québécois d’Unifor.

Le syndicat Unifor s’inquiète de cette décision et de la tendance qu’elle pourrait présager. En effet, Maxi étant la propriété de Loblaws, « on pourrait craindre que l’expérience ne se propage ailleurs dans d’autres chaînes ». Depuis quelques mois déjà, Unifor s’est affiché en soutien au Publisac, non seulement afin de protéger les emplois directement liés à la production du papier pour les circulaires, mais aussi pour tous les autres emplois et avantages que ce produit procure.

Dans un premier temps, le Publisac permet à l’ensemble de la population d’obtenir les circulaires des magasins, et ce, que l’on ait accès ou non à une tablette numérique, un ordinateur ou un téléphone intelligent. « Disons-le franchement, ce n’est pas tout le monde qui possède les outils technologiques pour consulter les rabais en ligne. Au surplus, le Publisac sert de véhicule de transmission pour les nombreux hebdos locaux qui autrement devrait fermer boutique faute d’un réseau de distribution abordable », a expliqué le dirigeant syndical.

Unifor représente notamment les travailleuses et travailleurs des usines de Dolbeau et de Gatineau (Produits forestiers Résolu) qui pourraient être durement affectés par une nouvelle baisse de la demande en papier. « Nous sommes déjà dans un contexte très difficile dans ce créneau alors évidemment cette décision nous inquiète », a conclu M. Gagné. Le syndicat s’apprête d’ailleurs à envoyer une correspondance aux dirigeants de Maxi et Loblaws afin de leur demander de reconsidérer leur décision.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...