Édition du 27 septembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Solidarité internationale

Lancement de l'exposition d'art Gintong Batas (Loi d'or) le 21 septembre 2022 Des artistes de la communauté philippine vont donner la parole aux survivants.

50 ans après la déclaration de la loi martiale aux Philippines.

Montréal, le 19 septembre 2022 - Un groupe multidisciplinaire d’artistes,
appuyé par des associations communautaires philippines et des organismes de
défense des droits de la personne, attend avec impatience le lancement
officiel de son exposition d’art intitulée Gintong Batas (Loi d’or).
L’exposition présentera les histoires de survivants et de témoins de la loi
martiale philippine. L’exposition ouvrira ses portes le 21 septembre à 17
heures dans une galerie d’art située au 435 rue Beaubien Ouest à
Outremont.

«  L’ensemble du processus de production de l’exposition est aussi important
que la production finale », explique Deann Nardo, l’une des artistes et
co-organisatrice de l’événement. « Nous avons recruté de jeunes artistes et
activistes philippins de notre communauté pour réaliser des entrevues
enregistrées avec des survivants de la loi martiale vivant au Québec et
dans d’autres régions du Canada, et cela se reflétera dans leurs pièces
d’art vidéo, visuel, musical et de performance.
 »

«  Les participants ont beaucoup appris du dialogue intergénérationnel entre
les artistes et les survivants », explique Cheney De Guzman, porte-parole
de Migrante Québec, un groupe de défense des migrants philippins qui
parraine l’exposition. « Nous espérons lancer un discours sur cette période
sombre de notre histoire qui est actuellement présentée comme un âge d’or
pour l’opportunisme politique de la dynastie Marcos.
 »

Le Canada abrite près d’un million de Philippins, dont beaucoup ont fui la
dictature dans les années 1970 et 1980 ou ont fait l’expérience directe de
la brutalité du régime. Beaucoup d’entre eux ont rejoint le mouvement
international de protestation contre la dictature Marcos, exigeant que le
Canada rompe ses liens et son soutien. La famille Marcos a été évacuée par
avion du palais de Malacañang par l’armée américaine aux derniers jours
d’un soulèvement populaire appelé « révolution Edsa ».

Actuellement, aux Philippines, Ferdinand « Bongbong » Marcos Jr, le fils du
dictateur défunt, a remporté la course à la présidence, en utilisant des
firmes de relations publiques pour déformer son histoire familiale et
convaincre de nombreuses personnes du récit de « l’âge d’or » du règne de
son père. Pendant ce temps, les observateurs électoraux internationaux et
locaux ont signalé des fraudes électorales massives, des manipulations de
machines à voter électroniques, des privations de droits, des intimidations
et des achats de votes dans plusieurs bureaux de vote du pays.

«  La Coalition internationale pour les droits de la personne aux
Philippines appuie de tout cœur cette exposition de la diaspora philippine
à Montréal », déclare Patricia Lisson, présidente de l’ICHRP Canada. "Les
Canadiens et les Québécois ont joué un rôle important dans la défaite du
dictateur dans le passé, et nous continuerons à être solidaires avec le
peuple philippin dans sa lutte continue pour une véritable démocratie et
les droits de l’homme aux Philippines.
 »

« Nous sommes sous le choc, et nous avons été retraumatisés », confie Jess
Agustin, un survivant de la loi martiale vivant à Montréal. « Nous sommes
encore en train de faire le deuil de notre fille Nalie suite à son combat
contre le cancer, puis nous apprenons que Bongbong le fils du dictateur est
maintenant au pouvoir, c’est comme si nous devions faire le deuil deux
fois.
 »

« Notre espoir est que ces jeunes artistes, grâce à leur créativité,
puissent libérer la vérité et lancer une discussion importante ici.
 »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Solidarité internationale

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...