Édition du 9 avril 2024

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Négociations du secteur public

Négociation avec le Secrétariat du Conseil du trésor - Le SAPSCQ-CSN dépose ses demandes

QUÉBEC, le 19 juin 2023 - En ce 19 juin au matin, le Syndicat des agents de la paix en services correctionnels du Québec-CSN a déposé l’ensemble de ses demandes au Secrétariat du Conseil du trésor, à Québec.

« À la suite d’une consultation nationale de nos membres, nous avons défini nos priorités de la négociation qui débute aujourd’hui même avec le dépôt de nos demandes ce matin au Secrétariat du Conseil du trésor. La question des heures supplémentaires obligatoires (le fameux TSO), que nous appelons aussi le gel, sera au cœur de nos échanges, puisque cette obligation d’effectuer plus d’un quart de travail a des impacts importants sur les agents de la paix en milieu carcéral, souligne Mathieu Lavoie, président du syndicat. Les problèmes d’attraction et de rétention de la main-d’œuvre sont au cœur de la question de ce TSO qui mine le moral de nos membres. Nous avons environ 400 postes vacants au Québec et seulement que pour 2022, 175 agents ont démissionné de leurs fonctions. Malgré l’obligation de l’employeur d’engager 240 recrues par année, environ 50 % d’entre elles ne restent pas à l’emploi. Pour garder notre monde, il nous faut des conditions de travail bonifiées ».

« Pour nous, la question salariale est évidemment très importante, mais il ne faut surtout pas oublier que le travail en milieu carcéral demeure très éprouvant sur la santé psychologique des travailleuses et des travailleurs. Nous avons toujours mis de l’avant la question de la santé et de la sécurité au travail, la prise en charge rapide et efficace des événements qui sont souvent potentiellement traumatiques et le financement adéquat du programme d’aide aux employé-es adaptés aux besoins très précis des agentes et des agents correctionnels, précise Stéphanie Gratton, présidente par intérim de la Fédération des employées et employés de services publics-CSN. Pour attirer et retenir ses travailleuses et ses travailleurs, l’employeur doit également leur offrir un solide soutien en matière de SST ».

Fédération des employés et employées des services publics (FEESP-CSN)

La Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN) compte plus de 425 syndicats affiliés représentant environ 65 000 membres qui œuvrent dans le domaine des services publics et parapublics. Le secteur scolaire de la FEESP-CSN regroupe 37 syndicats affiliés et représente plus de 35 000 employés-es de soutien présents dans 31 centres de services scolaires francophones ainsi que dans deux commissions scolaires anglophones. Il représente notamment les classes d’emploi suivantes : les techniciennes en service de garde, les éducatrices en service de garde, le personnel administratif, les préposé-es aux élèves handicapés, les techniciennes en éducation spécialisée, les concierges et les ouvriers.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Négociations du secteur public

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...