Édition du 24 novembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Opposition au pipeline – Les comités vigilance hydrocarbures L’Assomption expliquent leur opposition à la CMM

Repentigny, le 2 octobre 2015 – Les comités vigilance hydrocarbures (CVH) de la MRC de L’Assomption ont expliqué hier leur opposition au projet d’oléoduc Énergie Est de TransCanada dans le cadre de la consultation publique organisée par la Communauté métropolitaine de Montréal. « En plus d’être inutile, le projet entraîne de sérieux risques de contamination, crée du stress, limite la productivité des terres agricoles, en dévalue la valeur, présente des risques pour la sécurité des personnes et des biens et entraînera très peu de retombées économiques » a expliqué Paul Bibeau, du CVH Repentigny.

Ces comités estiment en effet que le projet n’est pas nécessaire puisque le pétrole acheminé servira uniquement à l’exportation et qu’il n’y a pas de problèmes d’approvisionnement sur les marchés mondiaux. En plus d’être incompatible avec le développement durable, l’oléoduc entraîne des risques majeurs de contamination des puits, des terres et des cours d’eau.

« L’oléoduc passerait majoritairement sur des terres agricoles. Or, la viabilité des entreprises agricoles, des fermes laitières, avicoles et maraîchères est directement liée à l’approvisionnement en eau. Quels seraient les méthodes et les temps d’intervention en période printanière et hivernale, lorsque les champs sont inaccessibles ? » s’inquiète-t-il. De plus, le temps de propagation en cas de fuite serait de deux heures entre l’oléoduc projeté et les prises d’eau potable des villes de l’Assomption et de Repentigny. Pendant combien de mois la population de Repentigny serait-elle alors privée de son eau potable ? Les CVH estiment de plus que les prétendues retombées économiques sont floues puisqu’aucune forme de redevance n’est prévue et que les paramètres de compensation financière forfaitaire ne sont pas connus.

« En plus de menacer les écosystèmes et de contribuer à l’augmentation des gaz à effet de serre, ce projet est d’une autre époque. En conséquence, nous invitons la CMM à faire preuve de leadership et à s’opposer formellement au transport d’hydrocarbures sur son territoire » conclut M. Bibeau.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...